Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

L’actualité des 100 ans

Nous l’attendions, et c’est fait ! Nos championnats Elite Hommes et N1 Hommes ont leur 100ème buteur ! Retrouvez l’identité des deux vainqueurs ci-dessous… 

Le centenaire de la Fédération Française de Hockey, créée en 1920, est l’occasion de rassembler toutes les forces vives du hockey français en 2020. C’est pourquoi le comité d’organisation des 100 ans a souhaité organiser le challenge des 100 buts !

Il a fallu attendre la 6e journée de championnat pour atteindre les 100èmes buts N1 et Elite Hommes. 

Nous n'avons non pas un, mais deux vainqueurs. En effet, la catégorie Elite Hommes a atteint la barre des 100 buts marqués lors de la 6e journée du samedi 17 octobre. C’est lors du match entre le Lille MHC et le Polo de Marcq que le 100ème but a été a été marqué par… le n°9 du Lilloc, Brieuc Delemazure à la 40e minute ! Brieuc du Lille MHC est ainsi l’heureux vainqueur du challenge des 100 buts en Elite Hommes ! 

Dans le championnat N1 Hommes, le 100ème but a aussi été atteint lors d’un match opposant les Girondins de Bordeaux et le Touquet… Sur une belle action collective, le numéro 35 des Girondins a été malin et marque le 100ème but de la saison à la 31ème minute, il s’agît de Clément Delemazure ! Oui, vous avez bien lu pour la seconde fois Delemazure, par le plus grand des hasard, ces cousins germains remportent respectivement le challenge des 100 buts, découvrez leur réaction !

 

 FB TW 100emebuteur

 

Bonjour à tous les deux, pouvez-vous avant tout vous présenter, nous dire dans quel club et quel championnat vous jouez ? 

Brieuc : « Bonjour, je m’appelle Brieuc Delemazure. J’ai 20 ans. J’ai commencé le hockey à 4 ans à Valenciennes, avant de rejoindre le Lille MHC très vite après, en poussin, et où je joue toujours, maintenant en division Elite. Je suis au poste avant depuis cette année et ça me va bien ! »

Clément : « Bonjour, je suis Clément Delemazure, j’ai 17 ans et je joue en équipe 1 hommes des Girondins de Bordeaux pour la 2ème saison consécutive. Notre équipe joue en Nationale 1 hommes » 

 

Le challenge des 100 buts est un événement important du dispositif des 100 ans. Quelle a été votre réaction quand vous avez appris que vous étiez le 100ème buteur ? 

Brieuc : « En fait, (rires) je l’ai appris par mon cousin Clément Delemazure lundi soir. Il m’a appelé dès qu’il a été informé d’être lui aussi l’auteur d’un 100ème but, en Nationale 1. C’est génial ! On en a beaucoup rigolé. Surtout que quand nous étions petits, on faisait toujours des paris avant match quand nos équipes allaient jouer l’une contre l’autre. Après l’un charriait toujours énormément l’autre jusqu’à la prochaine rencontre. Une sorte de compétition entre nous. Et là, c’est égalité ! C’est génial ! Et puis, ce but, le 2e de Lille MHC pendant ce match contre le Polo, était psychologiquement important pour nous. C’est cool que ce soit le 100e du championnat, ça a du sens, même si j’aurais évidemment préféré que ce soit celui de la victoire.»


119508093 3623916544339029 4121433960572971345 o  121191829 10151447497834957 1122417826363301140 o

Brieuc Delemazure (en haut) & Clément Delemazure (en bas)

 (c) Pascal Hannoir & Loic Cousin

 

Le 100ème but de Nationale 1 a été marqué par ton cousin Clément à Bordeaux ce même week-end. Qu’est-ce que cela représente pour toi Brieuc ?

Brieuc : « Énormément d’émotions. Comme je vous le disais, on s’est toujours mis en compétition l’un l’autre, bien que nous soyons très très proches. Et d’ailleurs, on se ressemble beaucoup, physiquement et dans notre façon de jouer. Ce 100e but marqué par lui et en même temps par moi, c’est comme une communion sportive des deux cousins. Dans l‘avenir, si Clément devait poursuivre des études dans le Nord, ce serait super si on pouvait jouer ensemble à Lille ! On est hyper heureux de vivre ce moment et on est tous les deux fiers. Fiers aussi que notre nom Delemazure soit mis en avant dans le hockey français, c’est cool. »

 

Pouvez-vous présenter vos parcours sportifs et personnels ? 

Clément : « J’ai commencé le hockey à 5 ans au Douai Hockey Club avant de déménager à Bordeaux 2 ans plus tard et de m’inscrire aux Girondins ». Un club que je n’ai pas quitté depuis… sauf pour jouer au tennis quelques temps. Le hockey, c’est une affaire de famille, mon père, Benjamin, ma sœur Alix et mon frère Antoine jouent ou ont joué. Et nous pouvons y ajouter la tribu de mon oncle Sébastien au Lille MHC » 

Brieuc : « Quant à moi, j’ai commencé le hockey à 4 ans. J’avais envie de faire d’autres sports que j’ai brièvement testé, mais mon père m’a forcé à faire du hockey parce que c’était un sport de famille. Quelque part il avait raison. Le hockey c’est totalement ma passion aujourd’hui. J’ai été sélectionné pour la Coupe d’Europe U18 qui devait avoir lieu cet été, mais qui a été annulée à cause du Covid… Je suis maintenant en sélection Equipe de France U21 et j’espère bien me qualifier pour être dans l’équipe pour la prochaine Coupe du Monde ! Sinon, je suis à l’ICAM Lille en prépa intégrée Arts & Métiers. J’ai choisi cette voie générale car je ne sais encore pas du tout vers quel métier me tourner au grand désespoir de mes parents qui me mettent une bonne pression sur le sujet. J’essaie de concilier le hockey et mes études, et ce n’est pas toujours évident. »

 

Comment avez-vous ressenti votre match de ce week-end et pouvez vous nous expliquer comment se sont déroulés ces fameux buts ?

Brieuc : « Théo Viguier, capitaine du match parce que Viktor Lockwood était blessé, a débordé sur la droite et a fait un shoot dans la zone. J’étais là. Je l’ai déviée dans le but.  C’était un match très tendu entre le Lille MHC et le Polo. On gagnait 2-0, au 4èmequart-temps. Et le Polo est remonté, pour finir 2-2. Très frustrant ! »

Clément : « Un match très disputé contre un excellent adversaire qui a marqué un but de plus que nous ! Nous, les Girondais, avions décidé de presser l’équipe adverse dès la reprise de la mi-temps. Et ça a bien fonctionné. Nous avons immédiatement récupéré la balle que nous avons fait tourner avant de la faire entrer dans la zone. J’étais placé dos à la ligne de but quand j’ai reçu une passe d’un partenaire. Bien que la balle ait été levée par une crosse du Touquet, j’ai réussi à la bloquer au sol et à glisser la balle dans le but après avoir dribblé le gardien. 2 à 2 à la 31e minute ! »

 

121162935 10151447497934957 2526396542194032692 o

121192333 10151447492979957 3468169571706668026 o

Clément Delemazure : Match Girondins de Bordeaux - Caen

 

Suivez vous le classement des buteurs ? Etes vous plutôt des habitués des filets ou plus frileux ? 

Brieuc : « Je suis un buteur occasionnel du LMHC. C’est mon premier but depuis le début de la saison. Je n’ai aucune idée de mon classement buteur. Je n’ai pas regardé, mais avec un seul but à mon actif je dois être loin loin tout en bas… (rires). Mes objectifs sur le nombre de buts que je souhaite marquer ?! Je n’en ai pas. Je ne suis pas le buteur de l’équipe. Si je peux marquer c’est bien, mais mon objectif, c’est surtout d’aider l’équipe et d’arriver ensemble à la victoire d’un match. »

Clément : « Plutôt occasionnel… Aucun but l’an dernier en jouant au milieu du terrain des Girondais et 3 cette saison en position d’avant-centre »

 

Qu’est-ce que l’équipe des Girondins et du Lille MHC vous apportent, et inversement, que pensez vous apporter à l’équipe sur le plan humain ? 

Clément : « J’étais souvent capitaine des équipes de jeunes, tant en club qu’en sélections régionales. Aujourd’hui, je suis parmi les plus jeunes de l’équipe et j’essaye d’y apporter mon physique, ma jeunesse et ma technique »

Brieuc : « (rire) Avec mon copain, on était les « ptits jeunes » quand on a intégré l’équipe Elite. On essaie depuis de nous affirmer, de faire notre place à part entière. Dans notre équipe, personne n’est véritablement leader, on n’est plus dans la hiérarchie. On est avant tout une équipe, un groupe de copains, là pour partager notre passion, rire ensemble, performer ensemble et gagner ensemble ! Et je m’applique avec les autres à entretenir cette belle amitié et le respect qui existent entre nous tous. »

 

Brieuc, ça fait quoi d’avoir Viktor Lockwood dans son équipe ?

Brieuc : « Une fierté, l’apport d’une importante expérience dans la stratégie de jeu, dans la fluidité du jeu de l’équipe, un liant supplémentaire entre nous… : tout ! Franchement, ce n’est pas du tout la même chose quand il est là et quand il n’est pas là avec nous. Et on est tous un peu dégouté qu’il soit blessé. On est vraiment impatient qu’il puisse à nouveau jouer. »

                           121306111 3712287992168550 7069131781015673805 o  121400521 3712290955501587 1111834155146921969 o

 Brieuc Delemazure : Match LMHC - CAM

(c) Pascal Hannoir

 

Une petite anecdote au sein de vos familles ? Ont-ils marqué l'histoire du hockey français ? 

Clément : « (rires) Si c’est marquer au sens marquer des buts, je pense qu’avec mon cousin Brieuc, on a fait carton plein dimanche dernier. Sinon, je sais qu’il y a eu beaucoup de Delemazure dans le hockey français ! Et pour l'anecdote, oui, un tournoi final de championnat de France U12 joué à Lille. Avec mon équipe des Girondins à la 3e place et celle de mon cousin Brieuc, Lille MHC, à la première. Un grand souvenir… »

Brieux : « Ma famille, côté Bouthors, est une famille historique du hockey français. L’oncle de mon père, l’actuel manager de l’équipe Elite du Lille MHC, a été le gardien de l’Equipe de France.  Et mes cousins avec le Lille MHC ont tout gagné en 2012. »

 

Brieuc, que symbolisent les 100 ans pour toi  ?

Brieuc : « Un événement top. Mettre en avant les 100 ans du hockey en France, c’est vraiment bien. C’est assez incroyable de se dire que ça fait déjà 100 ans que le hockey se joue en France, de penser qu’au début du siècle dernier, on le pratiquait déjà ! Il faut que ça se sache !»

 

Joli cadeau pour ton 100ème but, vas-tu porter fièrement le Coq ? 

Brieuc : « Ah je trouve que c’est un excellent choix que d’avoir retenu le Coq Sportif pour équiper l’Equipe de France ! C’est une très belle marque, élégante, et française. J’aime beaucoup ! Oui, je la porterai avec plaisir ! Je vous enverrai une photo de moi portant le sweat Le Coq des 100 buts, promis !»

Clément : « Bien sûr que je suis fier… c’est le sponsor des équipes de France. Un grand merci au Coq ! »

 
a6225890 4bc1 4a92 8850 476d3f38dc07 
121082288 10151447511994957 479052924128263073 o

 Brieuc Delemazure (Racing Club de France - LMHC) & Clément Delemazure (Girondins de Bordeaux - Valenciennes)

 

Nous félicitons encore une fois Clément et Brieuc pour leur but et nous leur souhaitons le meilleur avec les Girondins et le Lille MHC ! Ils remportent un lot Le Coq Sportif. Merci à notre partenaire pour sa participation dans le cadre du centenaire du hockey français.   

 

 80737af2 e22c 4f96 8244 c712a6e233c9

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.