Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

L’actualité des 100 ans

Le centenaire de la Fédération Française de Hockey, créée en 1920, est l’occasion de rassembler toutes les forces vives du hockey français en 2020. Dans ce contexte difficile, il est essentiel de nous unifier autour de nos valeurs fortes que sont le Fair-Play, l'Authenticité, le Respect et la Convivialité. Dans ce cadre, le Comité des 100 ans a décidé de mettre en lumière les moments clés de notre sport. Pour cela, retour au travers de documents d'archives, de photos et d'interviews, regroupés par période, de l'histoire du Hockey français ! 

 

Pour ce deuxième article, le Comité des 100 ans a souhaité mettre en lumière les épopées olympiques des années 40 et 50. Cette période est marquée par la participation aux Jeux olympiques de Londres en 1948 et ceux d’Helsinki, en Finlande, en 1952. A noter que le début de cette période est marqué par le Seconde Guerre Mondiale. Les activités reprennent petit à petit avec notamment deux rencontres internationales en 1942 France-Espagne ainsi que la reprise du championnat en 1943.  

 

 

banniere 2 article2 100ans

 

 

1940-1946, des années difficiles pour le hockey

La décennie 1940 débute par la mort de Félix Gimonprez, l’une des icônes du hockey lillois et du hockey nationale. En effet, il est le capitaine des Bleus lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Pendant l’Occupation, il est difficile de jouer au hockey. Il est à noter, quand même, que deux rencontres internationales ont lieu entre la France et l’Espagne en 1942. L’un des matchs à Lyon, l’autre à Valence. Le 3 juin 1943 marque le décès d’une autre figure du hockey français, celui d’Anatole « Tola » Vologe

 

 

Vologe contre allemagne   licences vologe

 Felix Grimonprez et Anatole Vologe, deux joueurs emblematiques du hockey français

 

Une reprise hockey qui converge vers Londres 1948

Après la guerre, le monde se remet avec beaucoup de difficultés des ravages qu’elle a occasionnées. Le sport fait partie des activités qui donnent des espérances aux peuples du monde entier. L’activité́ nationale reprend avec régularité́ en 1946. Durant cette décennie six titres de Champions de France seront décernés :

En masculins : 

  • Trois titres pour le Stade Français (S.F.) en 1944-1946-1949. 
  • Un titre pour le Racing Club de France (R.C.F.) en 1943. 
  • Un titre pour la Vie au Grand Air du Médoc (V.G.A.M.) en 1948. 
  • Un titre pour le Lille Hockey Club (L.H.C.) en 1947. 

En féminines : 

  • Un titre pour le Stade Français (S.F.) en 1943 
  • Un titre pour le Tennis Hockey Club de Moulins (T.H.C.M.) en 1944 
  • Deux titres pour la Vie au Grand Air du Médoc (V.G.A.M.) en 1946-1948 
  • Deux titres pour le Football Club de Lyon (F.C.L.) en 1947-1949. 

Sur le plan international, tous les regards sont tournés vers les Jeux olympiques de Londres. Ce sera l’évènement sportif de cette décennie. La Fédération Française de Hockey sous la présidence de monsieur Pierre Leroy (1939-1953) va préparer l’équipe de France masculine à participer à ce grand rassemblement mondial. 

La composition de l’équipe de France était la suivante : 

Guy Butin - Diran Manoukian - Guitton Chevallier - Jean-François Dubessay - Philippe Reynaud - Bernard Boone - Jean Hauet - Jacques Thieffry - Pierre Vandame - Michel Lacroix - Claude Hauet- André Meyer - Roger Lucas - Jean-Michel Roget. 

Ses résultats : France – Danemark : 2 -2 ; France – Pays-Bas : 0–2 ; France – Pakistan : 1 – 3 ; France – Belgique : 1 - 2. 

La médaille d’or revient à l’Inde qui bat en finale la Grande-Bretagne 4 buts à 0. Pour la 3ème place médaille de bronze, les Pays-Bas viendront à bout du Pakistan dont ce fut la première apparition. 

A la suite de ces JO, la France remporte un joli succès international en 1949 contre les Pays-Bas sur le score de 1 but à 0. Ces années de hockey pour l’Equipe de France sont marquées par la présence d’un certain Diran Manoukian. Sa passion et son chauvinisme pour son club du Stade Français le caractérisaient bien. Il a participé à trois éditions des JO avec ceux de Londres en 1948, d’Helsinki en 1942 et de Rome en 1960. 

 

 

manoukian fr all   licence manoukian

Diran Manoukian, figure des années 40 et 50 du hockey français 

 

 

Villa Primrose au sommet du championnat du hockey français

Le début de la décennie est marqué par les différents championnats de France masculins et féminins. Chez les hommes le titre revient à la S.A.V. Primrose de Bordeaux et chez les dames au Stade Français.

En 1954 , au sein du championnat de France, les titres reviennent pour les hommes au S.A.V.Primrose de Bordeaux et pour les dames au Football Club de Lyon. (F.C.L.). En 1956, les titres reviennent pour les hommes à la S.A.V. Primrose de Bordeaux et pour les dames au Racing Club de France

La Fédération Française de Hockey décide de créer une compétition pour les jeunes (championnat de France catégorie cadets). Le club vainqueur se verra remettre une coupe « Anatole Vologe ». 

Le 1er club champion fut l’Union Sportive Métropolitain (U.S.Métro) de Paris. Cette nouvelle compétition se déroulera chaque année. 

La même année, sous l’impulsion d’un dirigeant parisien monsieur Henri Boinot du C.A.S.G, entreprend des démarches avec le commissariat aux sports militaires (C.S.M.) pour que soit créée une section hockey dans le célèbre Bataillon de Joinville (B.J.). A cette époque, le Bataillon de Joinville était basé à Joinville-le-Pont au plateau de la redoute de Gravelle. La 1ère section créée en avril.

 

 

 matchfeminin passy  SF racing neige

En 1950 lors d'un match féminin au stade de Passy à Paris. (Actuellement maison de la radio). A droite, au stade de Colombes, un match féminin Stade Français. – Racing Club de France sous la neige

 

 

Une activité internationale forte

Tout en pensant aux nombreux championnats de France, les joueurs de l’équipe de France masculine se préparent pour les Jeux olympiques d’Helsinki (Finlande) qui seront organisés en 1952. L’Équipe de France masculine participe aux Jeux olympiques d’Helsinki au mois de juillet. Le tournoi de hockey regroupe douze nations.

La composition de l’équipe de France était la suivante : 

Jean Zizine - André Meyer - Bernard Boone - Jean-François Dubessay - Philippe Reynaud - Roger Lucas - Jean Hauet - Floriot Martel - Roger Capelle - Michel Lacroix - Claude Hauet - Diran Manoukian - Jacques Thiéffry - Jean-Claude Desmasures. 

Ses résultats : France – Italie : 5 - 0 ; France- Pakistan : 0 - 6 ; France- Suisse : 1 - 2 

La médaille d’or revient à l’équipe de l’Inde qui bat les Pays – Bas 6 - 1 en finale. La médaille de bronze revient à la Grande-Bretagne qui bat le Pakistan 2 - 1. La délégation hockey était conduite par monsieur Henri Boinot dirigeant du C.A.S.G. (Paris). 

En 1953, l’équipe de France féminine participe au grand tournoi international : Jeux Mondiaux de L’Internationale Fédération Womens Hockey Associations (I.F.W.H.A.), organisé à Folkestone (Angleterre) du 28 septembre au 12 octobre 1953.

 

 

1953 IFWHA   Festival de Folkestone Avril 1955 Les Blues Devils

 Equipe de France féminine en 1953 ; Festival de Folkestone en avril 1955

 

La composition du groupe : Nicole Zevaco - G Charnaud -C Amrhein - Annette Guérin - Geneviève Langlois - D Beausire - C Gasqueton - Monique Rousseau - M Maretti - Geneviève Humbert - Christiane Marchand - Marie-Thérèse Teynié - Claudie Bunge – M.L Le Breton - C Lettellier. 

Ses résultats : France – Nouvelle-Zélande : 0 - 6 ; France – Ecosse : 0 – 6 ; France – Autriche : 3 - 0 ; France – Indes : 1 - 4 ; France – U.S.A. : 1 - 3 ; France – Danemark : 1 – 0. 

 

 

En 1955, l’équipe de France masculine participe aux 1er Jeux méditerranéens à Barcelone (Espagne). La composition de l’équipe de France était la suivante : Jean Zizine – Michel Cescas - Marcel Chauvet - Claude Roussel - Pierre Guerin - Michel Mac Garray - Jean Hauet - Claude Hauet - Michel Lacroix - Robert Delachaise - Edouard Castéja- André Delande - Max Mouchette - André Pollet - Philippe Reynaud - Francis Lapadu - Pierre Court. 

Ses résultats : France – Egypte: 1-1 France ; Italie: 0-0 ; France – Espagne : 1-2. La médaille d’or revient à l’Espagne. La France remporte celle de bronze

 

 

EDF 1955  Amsterdam 1958

 L'Equipe de France de 1955 à gauche, et un match lors du tournoi pré-olympiques à Amsterdam en 1958 avec un certain Claude Windal à droite de la photo

 

D'ici la fin de l'année 2020, le Comité des 100 retracera les grandes périodes du Hockey français à travers des photos, des documents et des interviews des personnalités fortes de notre sport. Nous tenons à remercier grandement Claude Windal pour le travail d'archives et de rédaction.

 

banniere 2 article2 100ans

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.