Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

L’actualité des 100 ans

Le centenaire de la Fédération Française de Hockey, créée en 1920, est l’occasion de rassembler toutes les forces vives du hockey français en 2020. Dans ce contexte difficile, il est essentiel de nous unifier autour de nos valeurs fortes que sont le Fair-Play, l'Authenticité, le Respect et la Convivialité. Dans ce cadre, le Comité des 100 ans a décidé de mettre en lumière les moments clés de notre sport. Pour cela, retour au travers de documents d'archives, de photos et d'interviews, regroupés par période, de l'histoire du Hockey français ! 

 

 

Pour ce troisième article, le Comité des 100 ans a souhaité mettre en lumière l’exportation du hockey français à l’international. Cette période est marquée par une grande Tournée en Inde, des participations aux JO mais aussi aux premières Coupes d’Europe et Coupes du Monde ainsi qu’à l’organisation française de différentes événements internationaux. 

 

bannière flash art3

 

 

LES JO DE ROME DE 1960 ET LE TOURNOI PRÉ-OLYMPIQUE À LYON

La décennie commence par un grand évènement mondial : Les Jeux olympiques de Rome. 

Le tournoi de hockey se déroule au stade des Marbres, qui regroupe seize nations dont la France. Ce sera le plus important de tous les tournois olympiques précédents. La médaille d’or est remportée par le Pakistan (victoire 1 - 0) en finale sur la grande équipe des Indes, six fois de suite championne olympique de 1928 à 1956.

L’équipe de France masculine termine à la 10ème place. 

Composition de la délégation française : Maurice Dobigny - Henri Marang - Claude Windal - Claude Dugardin - Pierre Court - Philippe Reynaud (capitaine) - Roger Bignon - Jacky Bonnet - Albert Vanpoulle - Gérard Poulain - Jacques Mauchien - Jean-Pierre Windal - Jean-Claude Desmasures - Claude Leroy -Yvan Bia - Diran Manoukian - Georges Corbel. 

Ses résultats : France – Italie : 2 – 0 ; France – Allemagne : 0 – 5 ; France – Kenya : 0 – 0 ; France – Belgique : 1 – 0 ; France – Pays-Bas : 0-2

 

 

France Belgique Versailles1962

France - Belgique à Versaille en 1962

 

 

En 1962, Sous l’impulsion du nouveau et jeune président de la FFH Alain Danet, et avec l’aide du Secrétariat d’état à la Jeunesse et aux Sports, de l’époque, la F.F.H. aura à sa disposition une mise en place de cadres techniques d’état. Le tout premier nommé pour des actions nationales est Mr. Claude Windal, joueur international ayant les fonctions de moniteur national de hockey sur gazon. En 1963, Alain Danet va parallèlement au développement s’engager dans les grandes aventures internationales.

C’est d’abord l’organisation d’un grand tournoi pré-olympique de Lyon du 28 septembre au 6 octobre. Celui-ci sera organisé́ sous la haute autorité́ du vice-président de la F.F.H. et président du comité́ du Lyonnais : Mr. Charles Maximin. Ce grand festival regroupe douze nations, fut joué dans le stade de football de Gerland avec une nouveauté́ : pour la première fois au monde, des matches auront lieu en nocturne. Pour cette manifestation, la mobilisation du hockey français fut totale. Après ce succès, la FFH reçoit de la F.I.H. le Trophée Paul Leautey qui récompense la nation qui a le mieux servi le hockey mondial dans l’année. La victoire revient à l’Inde devant l’Allemagne et pour la 3ème place les Pays-Bas. La France se classe à la 7ème place.

Ses résultats : France – Japon : 0 -1 ; France – Inde : 0 – 1 ; France – Canada : 2 – 1 ; France – Allemagne : 0 – 0 ; France – Italie : 3 – 0 ; France – Grande Bretagne : 0 – 3 ; France – Belgique : 3 – 1
Composition de la délégation française : Sélectionneur : Roger Dieu
Adjoints : Roger Capelle – Marius Tassotte. 

Joueurs : Maurice Dobigny – Jean-Paul Sauthier – Olivier Rogues – Claude Windal – Etienne Delale - Michel Richard – Stéphane Joinau – Touy Danel – Bernard Leuliette – Bernard Petit – Marc Chapon - Jean-Pierre Windal – Claude Bernard – Jacky Bonnet – André Delande – Jean-Paul Petit – Eric Robin - Christian Soubeyran – Eric Faucheur. 

 

Du côté du hockey féminin : du 7 au 20 septembre, l’équipe de France participe au grand tournoi mondial de Baltimore (U.S.A). Cette compétition est organisée sous le contrôle de l’International Fédération Women’s Hockey Association (I.F.W.H.A.) organisme qui gère le hockey féminin parallèlement à la F.I.H. Ce tournoi joué sous la forme de festival sans classement officiel, a lieu tous les quatre ans (années impaires). 

La composition de la délégation française : Chef de délégation : Nicole Zévaco. Adjointe : Josette Ferbos ; Sélectionneur : Mr. Charles Maximin ; Entraîneur : Marie-Thérèse Teynié. 

Joueuses : Marie-Louise Bras - Maïté Ballias - Andrée Gaudin - Hélène Rébier - Sabine Touton - Colette Windal - Dany Marang - Elisabeth Pelleray - Denise Fiacre - Florence Barat -Sophie Lhoste - Roselyne Miquey - Brigitte Rey Coquay - Martia Derain – Waltraud Gringoire. 

Ses résultats : France - Jamaïque : 1 – 1 ; France - Trinidad : 0 – 2 ; France - Argentine : 0-0 ; France – Nouvelle Zélande : 1 - 5 France – Irlande : 0 – 1 ; France – Canada : 2 - 2 

 

 

EDF F JO baltimore

L'équipe de France féminine participe au grand tournoi mondial de Baltimore (USA)

 

 

LA GRANDE TOURNÉE DE L’EDF EN INDES

En 1964, la France n’est pas qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo. Avec l’aide du Secrétariat d’état à la Jeunesse et aux Sports, l’équipe de France masculine effectue une tournée légendaire de 38 jours en Indes au pays des champions olympiques. Ils sont partis pour découvrir et apprendre la technique du jeu au contact de ces virtuoses de la crosse. 

 

 

1964 depart indes

Orly : 16 décembre 1964 : départ de la délégation française pour une tournée de 38 jours en Indes.

 

 

Composition de la délégation française : Chef de délégation: Mr. Jean Lawton. ; Sélectionneurs : Mr. Roger Dieu - Mr. Jean-claude Desmasures. Médecin : Dr.Omar Pagliuchi. 

Joueurs : Maurice Dobigny (capitaine) - Claude Windal (vice-capitaine) - Jean-Paul Sauthier - Olivier Rogues - Michel Richard - Georges Corbel - Richard Dodrieux - Jacky Bonnet - Claude Bernard - Christian Soubeyran - Jean Passet - Marc Chapon - Stéphane Joinau - Patrick Burtschell - Jean-Paul Petit - Touy Danel - Philippe Faucheur - Albert Vanpoulle. 

Ses résultats : 19 matches 19 buts pour - 42 buts contre ; 6 matches officieux contre l’équipe de l’Inde 4 défaites - 2 nuls ; 5 tests matches 4 défaites - 1 victoire 5 buts pour - 14 buts contre ; 8 matches contre les clubs ou sélections locales ou régionales renforcées par 4 vedettes indiennes : 4 défaites – 2 nuls – 2 victoires. 

L’Exploit à noter est le 10 Janvier 1965 à Nagpur, pour la première fois de son histoire, la prestigieuse équipe de l’Inde sera battue sur son terrain en test-match 1 but à 0 par une nation étrangère : la France. 

 

 

testmatch newdheli

Test-matchs à New Dehli

 

 

Succès incroyable pour l’époque. Le but de la victoire fut marqué par l’avant-centre de l’équipe de France : Albert Vanpoulle. Sa crosse sera immortalisée au musée du sport français. 

 

 

journalLequipe   windal dobigny vanpoulle

L'Equipe et photo de la délégation française

 

 

En féminine : L’équipe de France participe au dernier grand tournoi mondial de L’Internationale Fédération Women Hockey Association (I.F.W.H.A.) organisé par l’Allemagne dans la ville de Leverkusen du 11 au 26 septembre, et qui regroupe vingt nations dans ce grand festival de hockey féminin sans classement. 

Composition de la délégation française :
Chef de délégation : Charles Maximin. Directeur Technique National : Roger Capelle. Entraî
neur : Marie-Thérèse Teynié. 

Joueuses : Elisabeth Pelleray (Capitaine) - Claire Boucherat - Agnès Jaquemet - Florence Barat – Francine Pelleray - Sophie Lhoste- Sabine Touton - Geneviève Hubert/Langlois - Christine Guérin- Evelyne Coutou - Brigitte Petit Windal - Hélène Rebier - André Gaudin - Martine Castagner - Sylvie Douat 

 

 

 edf f leverkusen

Composition de l'équipe de France féminine à Leverkusen

 

 

LES JO DE MEXICO ! 

En 1968, ont lieu les Jeux olympiques de Mexico. L’équipe de France masculine, après deux longs stages en altitude au lycée climatique de Font-Romeu, partira pour Mexico directement (adaptation à l’altitude). Le tournoi de hockey regroupe 16 nations. La médaille d’or est remportée par le Pakistan devant l’Australie (victoire 2 buts à 1). La médaille de bronze remportée par l’Inde devant l’Allemagne (victoire 2 buts à 1). La France termine à la 10ème place. 

Composition de la délégation française : Entraineurs : Claude Windal - Hubert Rammaert. 

Les Joueurs : Claude Windal (capitaine) - Jean-Paul Sauthier - Jean-Claude Merkés - Patrick Burtschell - Marc Chapon - Gilles Verrier - Jean-Paul Capelle - Georges Grain - Richard Dodrieux - Stéphane Joinau - Charles Pous - Bernard Arlin - Georges Corbel - Alain Pascarel- Jean-Paul Petit - Albert Vanpoulle - Philippe Vignon - Michel Windal. 

 

 

JO mexico

L'équipe de France masculine aux JO de Mexico

 

 

En 1969, un an après les J.O., la France est invitée à participer à un grand tournoi international organisé à Lahore au Pakistan. Elle y réussit une superbe performance en montant sur la 3ème marche du podium derrière le Pakistan A et le Pakistan Junior, et devant de grandes nations du hockey : la R.D.A.- le Kenya- l’Australie. 

C’est à la fin de cette décennie que la Fédération Internationale de Hockey (F.I.H) multipliera les projets de nouvelles compétitions mondiales qui seront réalisées dès le début de 1970 : les coupes du monde, les coupes des continents (masculines et féminines). 

Le Football Club de Lyon (F.C.L.) champion de France participe à la première coupe d’Europe masculine des clubs champions à Bruxelles. Mais cette compétition n'était pas officielle car la F.E.H. n’était pas constituée. 

L’activité nationale est également très intense. En 1961, la F.F.H. crée la 2ème division du championnat de France féminin en gazon.

 

 

L'ETAT DU CHAMPIONNAT FRANÇAIS ! 

En 1968, Charles Maximin, Vice-président de la F.F.H. encourage le développement de la pratique du Hockey en salle. Sous son impulsion, il organise le 1er championnat de France de hockey en salle masculin à Saint-Marin, près de Paris. Le F.C.Lyon est le 1er champion de France. 

Sur gazon, en championnat de France féminin, c’est le grand règne du Stade Français. Sur dix titres de cette décennie, neuf lui reviendront, seul faux pas en 1966 où le R.C.F. interrompt cette série impressionnante. La décennie suivante voit le même phénomène chez les garçons avec le Football Club de Lyon. 

Chez les hommes : Les titres de champions de France sont partagés par plusieurs clubs : trois titres au Lille Hockey Club ; deux titres à L’U.A.I de Paris ; deux titres au Racing Club de France ; un titre au L.O.U. ; deux titres au F.C.Lyon et ce sera le début d’un long règne : dix titres de suite de 1968 à 1977, ce qui constitue un record inégalé. 

Chez les Jeunes : Les titres du championnat de France cadets, trophée « Tola Vologe », seront décernés : Quatre titres à Amiens S.C. trois titres à Cambrai H.C ; deux titres au L.O.U. un titre au F.C.Lyon. 

 

 

championnat 1969

Photo d'un match de championnat en 1969

 

 

1ERES COUPE D’EUROPE ET COUPE DU MONDE POUR LES BLEUS

La toute nouvelle Fédération Européenne de Hockey (F.E.H), soutenue par la Fédération Internationale va confier l’organisation de la première coupe d’Europe masculine des nations à la Fédération Royale Belge de Hockey. Cette grande compétition regroupe 19 nations au mois de septembre à Bruxelles. Elle se déroule dans le grand stade de football du Heysel. L’équipe de France réussit un excellent parcours puisqu’elle se qualifie en quart de finale en battant l’Irlande, mais sera battue en demi-finale par l’Allemagne. Elle termine à la 4ème place derrière l’Espagne. Ce très bon résultat la qualifie pour participer à la 1ère coupe du monde en 1972 à Barcelone (Espagne). Cette belle performance fut saluée par la presse sportive et par tout le sport français de l’époque. 

 

 

coupeeurope 1970

1ère coupe d'Europe des nations à Bruxelles (Belgique) en septembre 1970. L'équipe de France

 

 

Composition de la délégation française : Chef de délégation –Sélectionneur : Claude Hauet. 

Directeur Technique National – Entraîneur : Claude Windal. Entraîneurs adjoints : Michel Bernhardt – Michel Théodon. Médecin : Dr. Omar Pagliuchi.
Kinésithérapeute : Jacques Rey. 

Joueurs : Georges Corbel (capitaine) - Jean-Paul Sauthier - Pierre Roussel - Patrick Burtschell - Marc Chapon - Philippe Typhagne - Olivier Moreau - Alain Pascarel - Eric Pitau - Georges Grain - Alain Tetard - Christian Honneger - Gilles Capelle - Yves Langlois - Jean-Luc Darfeuille - Gilles Verrier. 

France – Tchécoslovaquie : 1- 0 ; France – Malte : 7 – 0 ; France  – Espagne : 1 – 1 ; France  – Irlande : 1 - 0 ; France  – Suisse : 2 – 0 ; France  – Allemagne : 1 – 2 (après prolongation.) ; France – Espagne : 1 – 2. 

De plus en 1971, Quatre pays européens : L’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne et la France, ces quatre demis finalistes de la 1ère coupe d’Europe de Bruxelles, représentent l’Europe pour la première coupe du monde qui se déroulera à Barcelone et Terrassa (Espagne) du 15 au 24 octobre. Cette compétition regroupe dix nations. Le Pakistan en finale viendra à bout d’une grande équipe d’Espagne 1 but à 0. L’équipe de France termine à la 7ème place devant l’Australie. 

En 1972, Les Jeux olympiques de Munich. Ce sera la dernière participation de la France aux J.O. du siècle. Ce tournoi regroupe seize nations. Ce fut le grand triomphe de l’Allemagne qui bat le Pakistan en finale par le score de 1 but à 0. Le comportement de cette dernière sur le podium à la remise des médailles fut très mal apprécié et des sanctions furent justement décidées et appliquées. L’équipe de France termine à la 12ème place sur 16 nations participantes. 

Composition de la délégation française :
Chef de délégation : Claude Hauet
Directeur Technique national et Entraî
neur : Claude Windal 

Joueurs : Georges Corbel (capitaine) - Jean-Paul Sauthier - Gilles Capelle - Patrick Burtschell - Georges Grain - Thierry Hauet - Francis Coutou – Eric Pitau - Pierre Roussel - Charley Pous - Marc Chapon - Christian Honneger - Marc Remise - Alain Tetard – Olivier Moreau – Jean- Luc Darfeuille - Yves Langlois. 

 

LES PREMIÈRES ORGANISATIONS INTERNATIONALES FRANÇAISES

En 1974, la Fédération Internationale de Hockey (créée en 1924) confie à la France, l’organisation de la première Coupe du Monde Féminine des Nations. C’est la suite favorable du dossier présenté par le charismatique Alain DANET alors Président de la FFH.

La F.F.H choisit un lieu emblématique du Hockey : la Côte d’Azur, plus précisément Mandelieu-la-Napoule. L’équipe de France se prépare au CREPS de Boulouris (83 – Var). C’est le début de la mondialisation du hockey féminin.

C’est donc du 17 au 24 mars 1974 que cette belle région se voit remplie de fans et de curieux. L’ancien terrain de Polo reçoit les équipes, arbitres, spectateurs et la ville de Cannes héberge les participantes : Hôtels Majestic et Sofitel de Cannes pour les officiels et Hôtel Martinez pour les équipes.

 

 

1974 micheline   Affiche 1ère coupe du monde féminine 1974 2

L'équipe de France et l'affiche lors de le 1ère Coupe du monde féminine de hockey en France

 

 

Au milieu des mimosas en fleurs, plusieurs terrains de hockey en gazon naturel, des tribunes et un immense chapiteau bar-restaurant accueillant officiels, joueuses, spectateurs, organisateurs etc. Aujourd’hui un golf prestigieux bordé de villas tout aussi prestigieuses a remplacé ces installations. Pour les transports, Fiat, partenaire de l’époque de la Fédération, a mis à disposition des véhicules pour les officiels.

Radio Monte Carlo couvre quotidiennement l’événement ; une photographe et une journaliste de Paris Match suivent l’Equipe de France en permanence. Un sujet sur le hockey et ses stars devait paraître la semaine suivante. Malheureusement, le Président de la République – Georges POMPIDOU – est décédé dans le même temps et a volé la vedette aux joueuses.

Au programme, 10 Nations en compétition : Inde, Pays-Bas, Belgique, Espagne, Mexique, Allemagne de l’Ouest, Argentine, France, Autriche et Suisse.

La France termine la compétition en 7ème place tandis que la victoire en finale, est remportée par les Pays-Bas, 1-0 face à l’Argentine.

Voici les résultats des matchs joués par l’équipe de France lors de cette première Coupe du Monde Féminine : France – Suisse : 3 – 1 ; France – Argentine : 0 – 3 ; France – Autriche : 4 – 0 ; France – Espagne : 0 – 2 ; France – Autriche : 1 – 0. Joueuse de cette équipe de France, Micheline Courjeau nous a déja livré un témoignage. Retrouvez l’entretien de Micheline COURJEAU

 

 

bannière flash art3

 

D'ici la fin de l'année 2020, le Comité des 100 finira de retracer les grandes périodes du Hockey français à travers des photos, des documents et des interviews des personnalités fortes de notre sport. Nous tenons à remercier grandement Claude Windal pour le travail d'archives et de rédaction.

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.