Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Coup de crosse

Coup de crosse

Tournoi final -16 ans Garçons : Wattignies, les nerfs solides

C'est à Lambersart que se déroulait le Tournoi Final -16 ans Garçons. Une première demi-finale entre Barentin et Wattignies, où les Normands partaient légèrement favoris après avoir terminé 1ers et invaincus de leur première phase. Mais Wattignies démontra dès le début une force mentale et une solidité de tous les instants dans un match très équilibré. Barentin et Wattignies se rendent coup pour coup et se dirigent tout droit vers les shoot-out. Victoire au bout du suspense des jaunes et noirs, après le 1-1 du temps règlementaire, qui l'emportent 3-2 aux shoot-out.

Tournoi Final Nationale 1 Hommes et Dames : Valenciennes, froid comme une lame ; Rouen chaud comme la braise

 A Chartres, les Racingmens n'ont laissé aucune chance au Polo HCM en l'emportant 5-1 grâce à un triplé de Benjamin Lahaut. Une victoire synonyme d'Elite Hommes pour la troupe de Thierry Martin. Ils seront accompagnés par l'AS Rouen UC, qui a battu le HC Nantes 2-1. Gros exploit des Rouennais qui battent des Nantais invaincus jusque là, dans un match à suspense. L'explosion de joie des Normands à la fin du match était à la hauteur de la surprise.
Le lendemain, le HC Nantes remporte la consolante 5-3 face au Polo HCM. Aucune suprise en finale avec des Rouennais en pleine confiance et des Racingmens permissifs en défense. Victoire 8-1 de l'ASRUC avec un triplé de Justin Bochet, synonyme de titre N1 Hommes 2020/2021.

Tournoi Final Elite Hommes : Ronchin, au finish

 Ce samedi 8 février rimait avec jour de demi-finales pour les 4 équipes engagées pour ce Tournoi Final. Deux matchs à sens unique où les favoris de la saison régulière ont fait respecter la logique (victoire 5-1 du LUC Ronchin). Par l'intermédiaire de Charles Masson, homme du match avec 3 buts inscrits sur cette 1/2 finale, le LUC Ronchin n'a laissé aucune chance au HC Valenciennes, qui s'est battu jusqu'au bout face à une équipe invaincue. 
Jouant juste après le LUC Ronchin, le CA Montrouge se devait de montrer qu'il était présent. Face à une équipe d'Amiens talentueuse offensivement, en témoignent les 3 buts inscrits par Wanstein, Faille ou encore Coffigniez, le CAM n'a pas eu une partie aisée. Mais le collectif marine et orange s'est mis en route et a été impressionnant devant le but picard avec 7 buts marqués, dont un triplé de Xavier Esmenjaud (victoire 7-3).
Lors du match pour la troisième place, les Valenciennois et les Amiénois ont démontré que leur place était loin d'être usurpée. Au terme d'un match somptueux, les Amiénois l'emportent 8-4, dans un festival offensif, grâce à des triplés de Léo Wanstein et d'Adrien Coffigniez. Même performance côté valenciennois avec Yoann Lebrun.

 

Elite Hommes : Ronchin, le bon élève

Un joueur : Etienne Tynevez, meilleur buteur du LUC Ronchin avec 16 buts, avait des cannes ce week-end. Auteur de 5 buts en 3 matchs, l'international français prolonge la série du LUC Ronchin qui signe un parfait 10 sur 10 et 30 points au total. Des résultats qui font des Ronchinois les légitimes favoris à leur propre succession en terre douaisienne.

Une équipe : Au même titre que l'ASVEL en Elite Dames (voir ci-dessous), le Lille MHC des deux Olivier, Giraud et Petit, a signé un super dernier tournoi avec 4 victoires en autant de matchs. Partis de trop loin après les deux premiers tournois, le Lil'Hoc termine à un point de la 4ème place, qualificative pour le tournoi final

Nationale 1 Hommes : Nantes endosse le maillot jaune

Le joueur : Pierre Lefebvre a porté son équipe de Rouen lors de ce deuxième tournoi, qui se déroulait à Bourg en Bresse. Avec 4 buts en trois matchs, le joueur formé par le HC Cauchois et l'AS Rouen UC, a permis à son équipe de battre le HC Cauchois justement (6-3 avec un triplé) puis d'arracher le nul face au Polo HCM (1-1). Avec une victoire également face à Barentin sur le fil (1-0), l'ASRUC se place en deuxième position et est bien positionnée en vue du Tournoi Final.

Nationale 1 Hommes : Le Polo coiffe les Girondins au sommet du col

Le joueur : Le RCF était en bonne posture avant ce dernier tournoi pour se qualifier pour le tournoi final. C'est chose faite au terme d'un tournoi réussi et spectaculaire, où ils ont pu régaler l'assistance grâce à leur attaque de feu. Deux victoires face à Cauchois et Carquefou et un match nul face au leader nantais pour finir deuxième de la division. Avec 18 buts marqués en 3 matchs, dont 6 par l'attaquant international français Simon Martin-Brisac, le RCF est devenu la meilleure attaque de la N1 Hommes. Bien accompagnés également par Benjamin Lahaut (5 buts en 3 matchs), Simon et tout le RCF tutoient les sommets de la division. Plus qu'un match à gagner avant d'entrevoir l'Elite Hommes pour "Lazime" (surnom de Simon) et ses coéquipiers.

Nationale 1 Hommes : Un quintet de tête

Le joueur : Simon Martin-Brisac, joueur cadre de l'équipe de France A Hommes, joue depuis maintenant plusieurs saisons en Nationale 1 Hommes Salle. Connu de toutes les défenses de N1 Hommes, il est surveillé comme le lait sur le feu. Pour autant, cela n'a pas empêché Simon de dominer ce premier tournoi avec 5 buts en 3 matchs, soit plus d'un tiers des buts scorés par le RC France. Malgré deux victoires accrochées face à Barentin (5-3 alors qu'il perdait 3-0 à la mi-temps avant le réveil de "Lazime") et Rouen (3-2), le RCF n'a pas pu résister à la puissance offensive des Girondins de Bordeaux (10-6). S'ils veulent espérer jouer la montée en Elite Hommes, les racingmens devront absolument avoir une assise défensive plus costaude pour la suite de la compétition.

Elite Hommes : Golliot, l'ennemi des goals

Le joueur : Après un premier tournoi mitigé avec 4 points pris en 4 matchs, l'IH Lambersart devait absolument réagir dans ce deuxième tournoi pour espérer rallier Douai, lieu des finales Elite Hommes et Dames. C'est chose faite avec 3 victoires en 4 matchs synonyme d'une 4ème place à l'issue de ce deuxième tournoi. Un résultat auquel n'est pas étrangé Arthur Golliot : le jeune joueur de 17 ans, pensionnaire du Lille MHC en Gazon et joueur de l'Equipe de France U18, a marqué 12 buts en 4 matchs. Avec un quintuplé et deux triplés, Golliot a signé une performance de haut niveau et prend la tête du classement des buteurs.

Début de la saison Salle avec le Tournoi 1 Elite Hommes qui se déroulait à la salle Georges Delfosse de Lambersart. Pas moins de 20 matchs se sont enchaînés devant un public emballé par le niveau de jeu des équipes.

Elite Hommes Salle : Top départ à Lambersart

Le joueur : Le moins que l'on puisse dire, c'est que Matteo Desgouillons n'a pas mis longtemps à faire la transition entre le Gazon et la Salle. Le jeune joueur, formé aux Girondins de Bordeaux, et pensionnaire du CA Montrouge depuis maintenant deux saisons, a fait exploser les compteurs avec 10 buts en 4 matchs. Un quintuplé face au COR Cannes et un triplé face au Lille MHC auront été les exemples de ces performances XXL tout au long du week-end. A l'image de Matteo, c'est tout le CA Montrouge qui a dominé ce premier week-end avec 4 victoires en autant de matchs, avec 30 buts marqués et 10 encaissés. Le deuxième tournoi sera un vrai test pour la troupe d'Aymeric Bergamo et Thomas Mieulle, puisqu'ils y rencontreront notamment le LUC Ronchin, favori de l'Elite Hommes.

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.