Réussir au feminin

Dans la tête d'un(e) Sixième dan de judo, médaillée olympique, Frédérique Jossinet nous livre sa "vision latérale" du rôle de "Coordinatrice du plan féderal de féminisation" au sein de la FFF depuis 2014. Elle nous invite à réfléchir sur le long terme.. et diffuse un slogan évocateur pour réussir au féminin : "Mesdames Franchissez la barrière"

 

 

Le hockey est une discipline en France, encore trop confidentielle et peu visible. Mais il arrive souvent dans les discussions lorsqu’on évoque notre sport que l’on nous réplique, « Ah oui, je connaissais quelqu’un qui jouait au Stade français.. (Nous aurions aussi pu dire, dans un club du Nord !) » ?
Et toi, Le hockey, ça te parle ??? Quelle image en as-tu ?
Le hockey à première vu pour moi ça rime avec Chatenay et puis Cambrai. !! Sinon j’associe également ce sport à l’Inde et au Pakistan.
Je vois le hockey aussi comme un sport pour une classe sociale élevée « so british » avec des filles en jupe. Bref je n’ai malheureusement pas trop de références françaises. En particulier pour le féminin où je peux évoquer pleins de souvenirs de sport collectifs mais aucun pour le hockey.
Finalement j’ai eu l’occasion de m’apercevoir que c’était un sport hyper agréable à admirer, un jour pendant les JO où j’ai vu les espagnoles et hollandaises s’affrontées. Les règles ne sont pas si difficiles à comprendre. Même le petit corner ! J’ai trouvé qu’il y avait pleins d’actions, de vivacité. Ça castagne un peu. Bref c’est riche et c’est une bonne base pour accroitre la médiatisation.


Notre slogan « Jouer et faire jouer... » Jouons à un petit jeu... Imagines que tu es dans la peau de la nouvelle recrue en charge de la féminisation à la FFH, tenant compte d’un budget qui n’a rien à voir avec la FFF, tu commences par quoi ?

« Jouer et faire jouer », il faut donc travailler en lien avec les structures, les clubs. Ce sont eux qui vont accueillir les filles, leur proposer une offre de pratique.
La base est donc de pouvoir réfléchir rapidement à regrouper les présidents de l’ensemble des structures fédérales et professionnelles en charge du développement pour partager les ambitions, fixer des objectifs communs (avec une déclinaison par saison et par catégorie ou secteur pour mesurer), définir un cadre. Cette 1ère action doit être appuyée par une volonté politique forte du président qui porte la féminisation et l’impulser de manière transversale et horizontale sur la durée.
Un comité de pilotage constitué de représentants des différents services ou commissions doit permettre de rendre opérationnel le plan de féminisation.
A la FFF, nous avons ensuite démarré en 2012 par une action « Le football des princesses » en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale (MEN) et l’Union sportive de l’enseignement du Premier degré (USEP) qui a permis de mettre en œuvre une convention, axe majeur du développement du football féminin à l’école.
L’organisation d’opérations type « Semaine nationale », organisation de plateaux « découvertes », journées portes ouvertes dédiée au hockey féminin doivent être systématisées, encouragées.


Tentons de faire des ponts entre ta réussite sportive au plus haut-niveau, ton expérience et le contexte actuel. Réussir au féminin dans le sport, est-ce (forcément) un parcours de combattant(e)s ?
Réussir au féminin, c’est réussir tout court. Au judo, je n’ai pas eu à ressentir de distinction. L’objectif de performance pour les 2 filières était uniforme. Tous les athlètes étaient logés à la même enseigne, avec les mêmes efforts à consentir et le même type d’accompagnement. La mixité est encouragée avec des regroupements communs.
Traitant des dossiers de féminisation, je m’aperçois que ce n’est pas toujours possible ou vrais dans tous les sports.
J’aurai tendance à dire que la mixité est une force, une vraie valeur ajoutée sur laquelle s’appuyer. Il faut donc l’encourager le plus possible, à tous les étages, au sein des familles de sportifs. Pour les petits et les plus anciens, la mixité ça doit fonctionner.


La F.F.F est un bel exemple de réussite au féminin... depuis 2 ans avec cet objectif en tête, peux-tu nous partager les facteurs clés de succès ?

Ça s’est accéléré depuis 2 ans en effet mais nous récoltons aujourd’hui les fruits d’une politique qui a priorisé le féminin depuis 2011. Le président a élu une femme, Secrétaire Générale de la FFF, pour impulser ce cap volontariste.
Le 1er plan fixé sur cette olympiade est en passe de se finir. Nous sommes d’ores et déjà en train de réfléchir et construire le prochain plan de féminisation, avec une très belle vitrine en perspective l’organisation du championnat du monde féminin en 2019.
Nous souhaitons que cet évènement soit collectif et serve d’accélérateur pour le sport féminin. Le train est en marche et nous allons redonner une dynamique afin de créer des vocations pour que les filles et femmes se mettent au sport. Il y a de la place pour tout le monde, et nous serons donc dans cette démarche d’échanges de bonnes pratiques.


Football, Hockey sur Gazon : 2 sports collectifs mixtes dont les surfaces sont proches ! Une richesse à tout point de vue pour les 2 disciplines. Hormis ça, nous évoluons dans d'autres dimensions.. Pour autant il y doit y avoir des points communs dans la réponse à la question « Comment encourager la pratique sportive chez les filles ?

Savez-vous qu’aujourd’hui il y a plus de petites filles qui jouent au football que de danseuses... Donc les mentalités et les stéréotypes sont en train d’évoluer.
Le point commun essentiel est de capter la maman autant que la jeune fille (nos cœurs de cible) au travers d’une structure d’accueil, d’un encadrement de qualité, et d’une offre de pratique diversifiée.
Inconsciemment les mamans peuvent être plus rassurées de confier leur fille à des encadrantes. La compréhension et l’échange se font plus naturellement.
Concernant les offres de pratiques, c’est au club d’élargir petit à petit la diversité de son offre, en intégrant par exemple le baby hockey, le hockey loisir mixte où les mamans peuvent être invitées à toucher la crosse. Votre sport est familial. Les mamans doivent être encouragées à franchir la barrière et devenir actrices de la vie du club. C’est important de fidéliser la mère et la fille en même temps.
Quand je pense hockey, je trouve sincèrement que le « produit » s’incarne réellement dans la pratique féminine. Il faut donc adapter l’offre et les messages en conséquence.


La FFH souhaite que l’année 2016 impulse un nouvel élan pour le hockey féminin, marqué par des temps forts pour supporter nos collectifs France. Cette 3ème édition de la semaine du hockey féminin est aussi l’occasion de faire passer des messages à nos licenciées... qu’as-tu envie de leur dire ?

« Mesdames, Franchissez la barrière ». Vous êtes les premières concernées pour promouvoir votre sport. Votre engagement est l’une des conditions de la réussite.


On aime bien les questions rhétoriques. Quelle est la tienne qui te trotte dans la tête que nous pourrions nous poser ?
Quel est votre plan à 4 ans qui reflète vos ambitions ?


Tu es la bienvenue pour toucher la crosse... Qu’en dis-tu ? Nous aurons une belle occasion si tu peux te libérer de venir donner le coup d’envoi d’une rencontre FR vs Japon en Ile de France entre le 5 et 8 mai ? Ne t'inquiètes pas ce n’est pas un piège. Juste notre manière à nous de te remercier d’avoir partagé avec la famille du hockey dans une démarche d’ouverture...

Si vous avez une jupe et des chaussettes à me prêter, avec grand plaisir ! Je retiens la date. On en reparle !
En tout cas, c’est un chouette sport. Sur le papier, le produit est vraiment séduisant. Il n’y a plus qu’à continuer à s’ouvrir, avec des femmes qui s’engagent.

 

 Credit Photo : FFF 

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

Coaching Performance 2018: 7 et 8 Sept. 2018 - INSEP - Paris
Fête du Sport: 21 Sept. 2018 - Base de loisir de Cergy
Comité Directeur: 5 et 6 Oct. 2018 - Segré (49)
Village Sentez-Vous sport: 29 Sept. 2018 - Parc de la Villette (75)
#RoadToBhuba - Stage Hommes: 17 au 19 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club
#HSO - Stage Dames: 12 au 14 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.