Réussir au feminin

Jour 4 : Nous parcourons la semaine Nationale du Hockey féminin. La féminisation de notre sport passe également par la mise en valeur des joueuses en Equipe de France. Rencontre avec notre jeune ambassadrice, Laetitia Canon, sur la route de Santiago pour une prise de conscience du Haut-niveau. 

 

 

Peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours hockey ?

J’ai commencé le hockey car je fais partie d'une famille de hockeyeurs et je me suis vite retrouvée au bord des terrains dès mon plus jeune âge.
J'ai débuté au L.U.C Ronchin Hockey ou j'ai tout appris et j'y suis restée jusqu'à très récemment puisque je suis arrivée au Lille Hockey Club il y a deux ans. J'ai fait les sélections France U16, U18, U21 et France A. Lors de la dernière coupe d'Europe U21 nous nous sommes qualifiées pour la Coupe du Monde U21 qui se déroulera l'année prochaine au Chili.
Je prépare actuellement le concours de kinésithérapeute afin d'intégrer une école l'année prochaine. Dans l'avenir j'aimerais pouvoir suivre un collectif ainsi qu'ouvrir mon cabinet. Ce qui me permettra d'associer ma vie professionnelle et le sport.

Tu as intégré le collectif France A en participant au Championnat d’Europe en Salle à Cambrai, que retiens-tu de cette expérience du haut-niveau Européen ?

Une magnifique expérience avec un super groupe. Dans les compétitions internationales tout est toujours intensifié.  Le jeu bien sur : plus rapide et sans les imperfections des championnats, mais aussi toutes les émotions qui restent de magnifiques moments.
J'ai beaucoup appris lors de cette Coupe d'Europe, il y avait une très bonne cohésion d'équipe et nous avons proposé du jeu face au public français qui a su être présent et nous soutenir.

D’ailleurs, ça évoque quoi pour toi, le statut de sportive de haut-niveau ?

Le statut de haut niveau est une fierté, et représente des droits comme des devoirs. Nous sommes toutes très fieres de représenter la France, et pour cela nous nous entraînons et essayons de donner la meilleure image possible de nos collectifs, de notre sport.

La semaine Nationale du hockey féminin va débuter et tu as accepté d’être l’une des ambassadrices de cette opération. Tu représentes la génération 96, en route pour Santiago. Quelles sont tes motivations pour réussir au mieux cette année riche en hockey ?

Le hockey fait partie intégrante de nos vies, et une Coupe du Monde fait partie de nos rêves. Cette année va être intense au niveau du hockey, la préparation doit nous permettre d'arriver à notre meilleur niveau, de pouvoir défendre notre place : l'équipe de France féminine a une place à l'internationale et on compte bien le prouver. Notre génération est passionnée, elle vit pour et par le hockey. On s'est qualifiée pour y aller et maintenant on a juste qu'une hâte c'est que cette aventure commence. Dans les collectifs jeunes notre force a toujours été le groupe, nous sommes une bande de copines qui rêvons de hockey et nous aimerions faire rêver à notre tour.

Comment imagines-tu ton avenir entre étude et hockey ? Que souhaites-tu comme accompagnement pour la suite de ton parcours avec les bleues ?

On espère tous réussir à allier le hockey et les études, mais parfois cela est compliqué. J'espère réussir à être présente pour les grands événements même si je suis en concours cette année. Cela représente beaucoup de travail, d'organisation et aussi de sacrifices. Mais plus motivée que jamais avec cette Coupe du Monde j'espère concilier les deux, on ne demande qu'un peu de soutien et de compréhension dans les choix que nous sommes amenées à faire entre les études et le hockey.

Qu’est ce qui te plait le plus dans ce sport que tu aimerais partager ?

L'aspect collectif. Lorque l'on entre dans une équipe, on intègre une famille. Les liens qui se font sont forts. Ce sont eux qui nous permettent d'avancer, de progresser, ou de continuer lors de moments plus difficiles. Ce partage dans le hockey est vraiment phénoménal : nous sommes pas très nombreux actuellement dans le hockey mais les gens qui y sont, sont investis. Que ce soit nos parents, coachs, dirigeants ou coéquipiers tous souhaitons que le hockey prenne plus d'ampleur et que le hockey soit découvert par tous.

Notre préparation pour la Coupe du Monde va bientôt commencer, le groupe va se former, le rêve se concrétiser et plus que jamais nous aurons besoin du soutien de tout le hockey français. Ce n'est pas encore les JO mais on est sur la voie et vos encouragements nous seront essentiels lors de cette compétition, lors de cette aventure.

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.