Championnat

Un temps radieux, du public, une superbe organisation et deux équipes qui sont prêtes à en découdre, ce sont de bons ingrédients pour une belle Finale. Nous sommes le 27 mai 2018, il est 15h00 et Diran Manoukian, 99 ans, trois Jeux Olympiques à son actif réalise quelques dribles avant de passer la balle aux joueurs pour lancer le match entre le Saint Germain HC et le FC Lyon Hockey. Trois premiers quart temps dominés par le SGHC (3-0), un quatrième quart temps de la dernière chance pour les Lyonnais avec une remontée foudroyante (3-2) mais insuffisante... Le Saint Germain Hockey Club gagne la Finale (3-2) et est sacré Champion de France 2017/2018. Un septième sacre pour ce club parisien.  

La finale hommes est un peu le "remake" de la finale dames de la veille. L’équipe favorite (St Germain) prend le jeu en main durant les trois quarts du match puis le dernier quart temps donne lieu à une « remontada » lyonnaise.

St Germain est d’abord solide en défense organisée autour de sa charnière centrale : Tom Genestet, Guillaume Samson et Arthur Thieffry dans les buts. C’est sur deux PC du jeune William-Ike Jeammot (21 ans) que le SGHC va faire la différence (2-0). Lorsque Gabriel Stijn inscrit le 3ème but (3-0), on pense qu’il en est terminé des chances des Lyonnais. On a beau connaître la force mentale collective de cette équipe, on ne croit plus à un changement de scénario. Et pourtant, à moins de 3 minutes de la fin du match, Guillaume Pin (absent sur les deux PC lyonnais précédents) place la balle en lucarne droite (3-1). Les Lyonnais jettent leurs dernières forces dans la bataille et l’inévitable Gaspard Baumgarten réduit encore le score d’un tir croisé du revers (3-2). Malheureusement, il ne reste que 20 secondes et ce ne sera pas assez pour profiter du surnombre de joueurs de champ à la suite de la sortie du gardien lyonnais, Henri Lhomme.

Le coup de sifflet final annonce la fin du match, les joueurs de Saint Germain sautent, hurlent, se placent devant leur "kop" et profitent leur victoire entourés de leur supporters venus en nombre.

 

"C'était très important de se détacher très rapidement car nous savions que la particularité des lyonnais était de ne rien lâcher jusqu'au bout. Ils ont pu d'ailleurs nous le montrer pendant les play-off car ils sont allés chercher leur finale en marquant 4 buts en un quart temps (vs le CAMontrouge). Nous savions qu'ils étaient capable de faire des retours comme cela, mais même si nous avons moins bien joué ce dernier quart temps nous avons tout de même su le gérer." explique Charles Verrier coach du SGHC.

 

 Revivez la finale

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.