Accueil

Fédération

Jouer

Hockey

Académie

Haut-niveau

Championnat

MEDIA

Emploi

 

Arbitrage

L’arbitre international franco-allemand met fin à sa carrière internationale après plus de 21 ans dans le plus haut niveau de l’arbitrage international. Il s’est confié suite à son dernier tournoi international où ses compères lui ont rendu un très bel hommage…

 

Marc bonjour, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ? 

M.K. : Bonjour j’ai 48 ans, je suis né en Allemagne et j’ai la double nationalité. Je travaille dans le sport-tourisme et je fais de la politique puisque j’ai été candidat maire dans ma ville de Saint-Augustin (Allemagne) l’année dernière et candidat pour le conseil consulaire des francais de l’etrange. Je suis un grand voyageur mais mes racines sont en Allemagne et en France. J’ai de la famille sur Paris mais historiquement, mes racines sont de la Corrèze et du Loiret. Je suis Français par ma mère qui m’appris le francais, car j’ai toujours été dans une école allemande. Aujourd’hui, j’habite près de Cologne à Saint-Augustin en Allemagne.

 

Comment as-tu découvert le hockey et l’arbitrage ?

M.K. : J’ai commencé à 14 ans parce qu’un parent d’ami avait ouvert un club à Saint-Augustin. Avant cela, j’avais testé plein de sports mais je suis devenu fou de hockey dès le premier jour. À 17 ans, mes coéquipiers sont partis faire des études ailleurs et nous n’avions plus assez de joueur pour faire des matchs. À 17ans donc, on m’a proposé de faire un stage d’arbitre et l’arbitrage m’a fasciné. J’ai pu continuer à avoir des matchs et je n’ai plus quitté l’arbitrage. J’ai réuni ma rigueur allemande et mon charme français qui m’ont beaucoup aidé dans ma carrière d’arbitre. J’ai atteint des niveaux que je n’aurais jamais atteint en tant que joueur

 

Bildschirmfoto 2021 12 14 um 12.15.27

Marc Knuelle - arbitre fédéral français et allemand

 

d9dbe81a b960 4c17 8d03 40543e51ea52

Quatrième en partant de la gauche sur la ligne du haut, Marc Knuelle était officiel au Championnat d'Europe II de Plzeň Litice en République Tchèque

 

Peux-tu nous résumer ta carrière ?

M.K. : J’ai arbitré en Allemagne jeune en deuxième division. Je venais souvent en France pour voir ma famille. Je me suis dit que je pouvais arbitrer chez moi, en France. J’ai donc pris le minitel (rires) et j’ai appelé la Fédération. Je suis allé au bureau de la FFH dans le centre de Paris à l’époque. On m’a ouvert et j’ai demandé tout naturellement : avez-vous besoin d’un arbitre à Paris ? On m’a présenté Jean-Claude Thery qui m’a dit oui et m’a proposé 3 mois plus tard, un tournoi finale universitaire en salle. J’ai donc arbitré ce tournoi avec des collègues français. Jai dû convaincre avec ce que j’avais appris en Allemagne. 

 

Cela a fonctionné, j’ai été placé dans l’Elite la saison suivante en Gazon et Salle. Et cela fait presque 25 ans que j’arbitre en France. Je fais un week-end sur deux en France, l’autre en Bundesliga allemande (Elite allemand).  

 

Bildschirmfoto 2021 12 14 um 12.13.24

Marc Knuelle, en noir, lors d'un match de Bundesliga

 

Dès le début, en general tout s’est bien déroulé. Les premiers 6 matchs en France, j’ai donné 6 cartons rouges. J’avais cette rigueur allemande qui était en décalage avec l’émotion française. C’était difficile au début mais après tout s’est bien déroulé. Par la suite, la France m’a envoyé à différents endroits (Utrecht, Bruxelles, etc.) dans les années 2000 pour commencer ma carrière européenne puis internationale.  

Mes moments les plus marquants sont les trois championnats d’Europe masculins en 2007 à Manchester (Angleterre), en 2009 à Amsterdam (Pays-Bas) et en 2011 à Mönchengladbach (Allemagne). Je suis aussi allé en Égypte, Chili, Argentine, Malysie, Afrique du Sud notamment. 

 

IMG 0052

Marc Knuelle, en noir, lors d'un match de Bundesliga

 

En 2009, ma carrière s’est décidée. Mon niveau me permettait possiblement d’aller aux Jeux Olympiques mais je devais me concentrer sur ma carrière professionnelle et j’ai dû choisir de m’investir un peu moins. J’ai pris une décision. J’ai manqué ce dernier pas pour atteindre la compétition olympique, je n’étais pas prêt à tout donner pour cela. Ce n’est pas grave, j’ai vécu tellement de choses… Je pense notamment à 2012 avec six semaines en Inde pour la Ligue professionnelle de Hockey ou j’ai meme touché un salaire important pour arbitrer. Le dernier grand moment reste en 2015 lors de la FIH World League en Afrique du Sud. Ces moments étaient incroyables.

 

 

Bildschirmfoto 2021 12 14 um 12.13.08

Marc Knuelle a arbitré de nombreuses compétitions internationales

 

Tu es licencié à l’A.S. Rouen U.C., quel est ton lien avec ce club ? et d’ailleurs, tu joues au hockey ?

M.K. : Quand j’ai arbitré en France, j’ai cherché un club qui puisse me reçevoir. Rouen a ouvert ses portes et a été très chaleureux avec moi. Il l’est toujours et je ne l’ai jamais quitté. Je suis fidèle au club qui m’a accueilli. Le tournoi de salle à Rouen pour l’Open de France reste inoubliable. Rouen est une très belle ville en plus ! Je joue au hockey en loisir à Saint-Augustin en Allemagne. 

 

 

Tu viens de participer à la Coupe d’Europe Junior II Indoor au Portugal, ta dernière compétition internationale, que cela représente pour toi ?

M.K. : Quimporte l’importance du tournoi, il s’agissait du dernier. Beaucoup de tournois ont été annuléa cause du covid mais pas celui-ci. Je suis content de pouvoir terminer en douceur et d’arbitrer avec des collègues qui m’ont offert un chaleureux départ. Les coach et arbitres  etranger que je connaissais ont été très chaleureux. La Fédération portugaise m’a même offert des cadeaux. Les messages et commentaires que j’ai reçus par les joueurs  francais et internationaux que j’ai arbitrés ont été nombreux et cela me touche énormément. Je prends l’exemple d’un ancien joueur lyonnais. À Lyon, il était difficile d’aller arbitrer quand on remonte 25 ans en arrière (rires). La Fédération m’envoyait pour mon expérience et j’étais très heureux d’y aller malgré le contexte. Je me souviens qu’un des joueurs était venu me chercher à laéroport pour m’emmener au club. Nous avions beaucoup discuté pendant le trajet. Il s’agissait d’un match du TCL, contre le CAM de « Mickey ». Le TCL a réalisé un match exemplaire sur le Fair-Play. Au final, il n’y a eu aucun carton dans le rapport pour le TCL et tout le monde était surpris (rires). Pour en revenir aux messages, cette personne de Lyon m’a envoyé un message sur les réseaux sociaux récemment pour me remémorer cette histoire et me féliciter pour ma carrière. Cela m’a fait beaucoup plaisir. J’ai toujours aimé les joueurs de caractère, c'est leur confiance qu'il faut optenir pour bien gerer un équipe. Je garde de bons souvenirs avec ceux avec qui je me suis accroché parce qu’il y a toujours eu du respect. 

 

IMG 9359 marc knuelle

Marc Knuelle, deuxième en partant de la gauche, tire sa révérence

 

Tu arrêtes ta carrière, pour quelle raison ?

M.K. : J’arrête ma carrière à l’international principalement au vu de mon âge et je veux arrêter avant qu’on me le demande (rires). Dorénavant, je veux devenir manager des arbitres à l’international. En France et en Allemagne, je vais encore un peu continuer à arbitrer, j'aime trop cela pour arrêter de suite.

 

 

IMG 9340 marc knuelle

Hommage rendu à Marc Knuelle lors de son dernier tournoi 

 

Quel est ton meilleur souvenir dans l’arbitrage ? 

M.K. : Coté arbitrage, je dirais les matchs en Inde dans le championnat professionnel. Ils étaient incroyables. Je me souviens d’un match Bangalore-Dehli, où le club de Bangalore menait 2-1. Tout le stade, où près de 8 000 personnes, étaient présents, encourageaient la equipe locale. Il faisait chaud, Delhi dominait… et il y a eu un accrochage. J’ai donné un carton rouge à la défense de Bangalore et le staff était remonté… Je me souviens courir en arrière toute la longueur du terrain, et un défenseur de Bangalore qui, en contre-attaque, a mis un super but, tout seul, et a fait exploser le stade… J’ai eu la chair de poule sur les bras quand j'ai accordé le but. C’était un moment incroyablement fort. 

Autre anecdote intéressante à raconter, je suis quelqu’un qui aime rigoler et plaisanter avec les joueurs. J’ai toujours été comme ça et j’en garde de bons souvenirs. Je me souviens par exemple avec Guillaume Durand au Saint-Germain H.C. : Il y avait une tension avec un adversaire. J’ai couru les voir et je leur ai dit  d’arrêter de se crier dessus entre eux et j'ai dit : "c'est pas normal de le faire sans moi" et tout le monde a explosé de rire. Tellement que Guillaume en a rigolé encote après le match. J’ai toujours été stricte mais juste, et quelqu’un de sincère. 

 

ReuArbCAMxs

Réunion d'arbitres en 1995  

 

Palmarès de Marc Knuelle

 

Matchs internationaux

Senior Outdoor       63    
Senior Indoor       20    
Under 21 Outdoor       14    
Under 21 Indoor       4    

 

Compétitions majeures

2015 FIH Outdoor World League Nations, Capetown, South Africa

2014 EHF Outdoor U21 European Nations Championship, Waterloo, Belgium

2012 IND Profi League India WSH (6 semaines), India

2011 EHF Outdoor European Nations Championship, Mönchengladbach, Germany

2009 EHF Outdoor European Nations Championship, Amsterdam, Netherlands

2009 FIH Outdoor World Cup Qualifier, Buenos Aires, Argentinia

2008 FIH Outdoor Olympia Qualifier Beijing 2008, Santiago del Chile, Chile

2007 EHF Outdoor European Nations Championship, Manchester, UK

2006 FIH Outdoor Sultan Azlan Shah Nations, Kuala Lumpur, Malaysia

2005 FIH Outdoor Pan American U21 Nations Championship, Havanna, Cuba

2002 FIH Outdoor Invitation Akbar El Yom Tournament 4 Nations (PAK, IND, EGY, FRA), Cairo, Egypt 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Abonnez-vous à notre newsletter