Accueil

Fédération

Jouer

Hockey

Académie

Haut-niveau

Championnat

MEDIA

 

Arbitrage

Le Hockey sur gazon est sûrement le sport qui a le plus fait évoluer ses règles. Retour sur ces changements à travers le temps. 

 

3 raisons essentielles expliquent ces changements :

1- La protection de l’intégrité physique des joueurs 

2- La compréhension du jeu par les spectateurs néophytes

3- La médiatisation du sport.Le Hockey est devenu le 4ème sport le plus télévisé dans le monde 

  

Avant les années 70, il était possible de bloquer la balle à la main dans le jeu y compris sur un penalty corner. Les touches se faisaient à la main. Il était possible de shooter sur PC à n’importe quelle hauteur. Par contre un joueur ne pouvait pas attaquer un adversaire à gauche. On ne pouvait pas lever la crosse plus haut que son épaule. Il n’était pas possible de tourner sur soi-même, il s'agissait d'une obstruction. Après ces règles de protection, il faut dire que les équipements étaient plus rudimentaires surtout pour les gardiens de but,il y a eu des évolutions pour favoriser là fluidité du jeu. Le hors jeu à partir du milieu du terrain est passé de 3 à 2 défenseurs, puis à partir des 22 mètres et a été supprimé complètement. Les règles d’attaques à gauche, d’obstruction ,de crosses en l’air ont été supprimés.

 

IMG 4108 artbitre louis Gillet

 

L’engagement en bully est devenu une passe à un partenaire. Le penalty stroke est passé du bully entre le gardien et un joueur adverse au push puis dans certain cas au shoot out. Les coup-francs se font maintenant en auto passe. Les longs corner sont passés du poteau de coin à la ligne des 22 perpendiculaire a l’endroit de la sortie de but. Il a été possible de remplacer les joueurs a n’importe quel moment, sauf PC ,et autant de fois que l’on veut. Il y eu même une règle éphémère de but contre son camp,parce que les spectateurs non avertis de comprenaient pas qu’une balle envoyée par un attaquant hors du cercle et déviée dans le but par un défenseur ne soit pas comptée comme but. Les temps de jeu ont changé, de 2x35’ à 4x17,5’ et 4x15’.tout cela pour les médias et l’insert de publicité et de replays.

 

120494618 1659523924209125 1761837255906244630 o

 

Les conséquences de tout ça sont une fluidité du jeu et un temps de jeu effectif proche du temps complet des matchs. Les arbitres sont passés de personnages en blazer, chemise blanches, cravates, ne se déplaçant presque pas en acteurs du jeu,pour qui le placement et la mobilité en ont fait de parfaits sportifs. La diminution des règles contraignantes les ont obligé à accentuer leur compréhension du jeu, la vigilance et l’interprétation des intentions des joueurs.

La règle de l’avantage que le Hockey est le seul a parfaitement autoriser est un plaisir de l’arbitrage. La répression est devenu contrôle et direction, on dit d’ailleurs directeur de jeu. Il n’y a pas de jeu sans arbitre et celui ci doit faire partie intégrante des matchs ,il en est quand c’est POSSIBLE le facilitateur et le fluidificateur. 

 

2021EDFH 220 min

 

Mais de toute cette histoire il y a 2 règles qui sont intangibles et qui n’ont jamais changées : 

1- La répression de l’antijeu,physique ou faute contre l’esprit du jeu

2- La protection physique des joueurs

On peut tout faire sur un terrain,lever la balle,shooter,pusher,marquer un but la crosse en l’air etc mais dans le respect de ces 2 règles. Pour conclure, c’est facile de connaître les règles, tout le monde peut le faire, mais ce n’est pas l’arbitrage et là, c’est une autre histoire et cela mérite qu’on en parle.

Louis Gillet, co-président de la CNJA. 

 

IMG 5456 louis alain

Alain Renaud (à gauche) et Louis Gillet (à droite), co-présidents de la CNJA

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Abonnez-vous à notre newsletter