Coup de crosse

Elite Dames: Douai pour un doublé

Que demander de mieux qu'une demi-finale avec le club organisateur en protagoniste principal pour lancer ce tournoi final. C'est ce qui s'est passé avec le Douai HC qui a pris le dessus sur l'Iris (4-2). Un match où nous attendions les performances des deux serial buteuses que sont Gwenaelle Dutel et Perrine Seillier;  c'est pourtant Morgane Huvelle qui a fait la différence avec un doublé. Dans l'autre demi-finale, c'est le Cambrai HC qui  a pris le dessus sur le Lille MHC, assez facilement grâce à un doublé d'Astrid Lansiaux.
Une déception que n'aura pas réussi à surpasser les lilloises: en effet, l'IH Lambersart s'imposera 3-2 dans la petite finale grâce au doublé de la jeune et talentueuse Eve Verzura. 

Pour la finale, c'était le remake de l'édition 2018 entre douaisiennes et cambraisiennes. A un détail près et non des moindres, c'est que cela se déroulait à Douai et non à Cambrai. Dans un match très tactique et indécis, c'est finalement le Douai HC qui prend le dessus 2-1: elles sont donc pour la deuxième année consécutive championnes de France Elite Salle.

Elite Hommes: Ronchin confirme son statut de favori et s'impose

On attendait le LUC Ronchin comme grandissime favori de ce tournoi final : dès la demi-finale, ils n'ont pas failli et ont dominé les amiénois 4-1 grâce à un doublé d'Igor Lockwood. Ils ont surtout réussi à limiter l'impact des buteurs amiénois que sont JB Pauchet et Adrien Coffigniez.
L'autre 1/2 finale promettait d'être indécise et elle le fût : Montrouge l'emporte 3-2 face à un bel adversaire valenciennois. Les deux équipes auraient mérité de l'emporter...
Dans le match pour la 3ème place, les valenciennois ont paru plus émoussés physiquement et mentalement après leur rude bataille de la veille. Amiens s'impose 3-1 grâce à un doublé d'Adrien Coffigniez et monte sur la 3ème marche du podium. 
Est-ce que Montrouge est capabale d'enrayer la machine ronchinoise ? Beaucoup se posaient la question avant le coup d'envoi en espérant un match spectaculaire et à suspense. Mais le LUC Ronchin était trop fort cette saison et l'emporte 7-2 grâce notamment à une performance majuscule de Charles Masson. L'attaquant français qui joue habituellement en Belgique au Royal Orée a illuminé la rencontre grâce à un quadruplé.

 

Nationale 1 Hommes : Lambersart ne s'arrête plus

Logique respectée lors de ce tournoi 3 puisque les équipes qui étaient aux 4 premières places du classement ont maintenu leurs positions et se qualifient pour le tournoi final. Outre la belle dynamique de Cannes et Lambersart (voir ci-dessous), le HC Nantes et Saint-Germain rallieront le tournoi final avec un costume d'outsiders ambitieux prêts à faire tomber les favoris cannois et lambersartois.
En milieu de classement le Polo HCM a signé un maintien tranquille et pourra nourrir de plus grandes ambitions la saison prochaine. Bordeaux (6 défaites sur les 6 derniers matchs) et Rouen (2 victoires au coompteur) restent en milieu de classement et se sauvent de la rélégation malgré des saisons plus ou moins ratées.
HC Bourg et JA Saint-Malo n'ont pas réussi à se sauver sur leur dernier tournoi en remportant au moins une victoire qui leur auraient permis d'espérer. A contrario, Barentin glane 4 points et sauve sa tête de justesse.

L'équipe : Difficile de mettre en avant une autre équipe que Lambersart. Avec 13 buts marqués pour seulement 3 encaissés, et 3 victoires à la clef, les lambersartois finissent la saison en trombe pour terminer à la deuxième place. Nul doute que le fait de recevoir les finales les 16-17 février sera un avantage qui pourra leur permettre de viser la montée en Elite et le titre.

Le joueur : Olivier Sanchez a réussi une performance rare ce week-end. Deux triplés et un quadruplé soit 10 buts en 3 matchs: cette performance lui permet d'être à la première place du classement buteur. Surtout, il permet à son équipe du COR Cannes de terminer à la première place du classement et d'avancer vers le tournoi final avec le plein de confiance.

 

Nationale 1 Dames : 3 à la suite pour Blanc-Mesnil et l'ASVEL

Si le LUC Ronchin a tranquillement géré ce dernier tournoi pour terminer à la 1ère place, l'ASVEL et Blanc-Mesnil ont fini en trombe avec 3 victoires en 3 matchs. Idem pour Cauchois qui arrache sa qualification au prix de superbes matchs (voir ci-dessus).
Mais forcément, cette fin de saison à suspense entraîne des déceptions : c'est le cas pour Carquefou, Cambrai HC 2 et Villeneuve-Loubet qui ont moins performé lors de ce dernier tournoi et laissent échapper une qualification pour les finales à Lambersart.
Dans le jeu du maintien à 3 qui se jouaient Saint-Maur, Escaudoeuvres et Caen, c'est ces dernières qui ont réussi à sauver leur tête à la faveur de son dernier match gagné 2-1 face à St Maur. 

L'équipe : On aurait pu une nouvelle fois mettre le Blanc-Mesnil SH dans cette rubrique, tant cette équipe est sur une bonne dynamique. Mais comment ne pas parler du HC Cauchois, qui vient seulement de monter de Nationale 2 Dames, et qui pour sa première saison en Nationale 1 Dames termine à la 3ème place et se qualifie pour le tournoi final. Une belle performance pour les filles d'Hubert Verrier qui prouvent que solidarité et abnégation permettent de faire des exploits comme d'infliger sa première défaite au leader ronchinois.

La joueuse : Hind Bensalem a eu un rôle important dans l'exploit de l'ASVEL qui se qualifie pour le tournoi final N1 Dames après 3 victoires en 3 matchs. Auteure de deux triplés, Hind a mené les avants villeurbanaises qui terminent meilleure attaque avec 55 buts marqués au total.

 

TQ -14 ans Filles : Le RC France en patron

Le RC France a dominé la poule A pour se qualifier aisément. La bataille a fait rage pour la deuxième place qualificative entre Lille MHC, le HC Stéphanois et l'Iris. Les lambersartoises prendront finalement le dessus pour rafler le deuxième billet pour le tournoi final. Carquefou ferme la marche du classement.
En poule B, Saint-Germain et Saint-Gilles se qualifient au détriment de Cambrai et du HC Cauchois.

L'équipe : Le RC France remporte ses 4 matchs de poule en terre lambersartoise et s'annonce comme les favorites pour le titre final. Une belle génération menée par Thibault Fouquet et Mathilde Grunbaum qui espèrent remporter le titre lors du tournoi final qui se déroulera à nouveau à Lambersart.

La joueuse : Paola Le Nindre, joueuse du RC France a dominé ce TQ -14 ans filles en inscrivant 13 buts sur les 19 buts inscrits par les racingwomen.

 

TQ -14 ans Garçons : Lille impressionne

Que ce fut serré dans cette Poule A des -14 ans Garçons. Si Wattignies se qualifient aisément, les 5 équipes suivantes (Nantes, St Germain, Isneauville et Cauchois) se tenaient en 2 points. Grâce à une meilleure différence de buts, les nantais accompagneront Wattignies lors du tournoi final.
Ils feront face au Lille MHC et l'entente USCrest/HC Grenoble qui a pris le dessus sur l'entente Carquefou HC/HC Sautron et HCGS Nice.

L'équipe : 3 matchs et 3 victoires pour le Lille MHC. Les garçons de Mathieu Martinache ont survolé ce TQ pour se qualifier aisément pour les finales de Lambersart.

Le joueur : Derrière Lille, le jeune Bruno Brand a fait de la résistance avec ses 8 buts marqués et permet à l'entente US Crest/HC Grenoble de se qualifier pour la première fois de son histoire à un tournoi final. Félicitations à eux !

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.