Coup de crosse

C'est à Cambrai, dans une ambiance électrique, que se déroulaient les finales Elite Hommes et Dames Salle 2015/2016. Qui pour succéder à Lambersart chez les Dames et Cambrai chez les Hommes?
Des finales à suspense avec des matchs très serrés que ce soit chez les Dames ou chez les Hommes. Dénouemenst improbables puisque 6 matchs sur 8 se sont joués aux shoots-outs (seules les féminines du Stade Français n'ont pas été confrontées à cette tension) !

Seul match avec un score fleuve, l'I.H. Lambersart, favorite de la compétition l'emporte logiquement face aux joueuses du Stade Français 5-1 lors de la première demi-finale
Dans l'autre demi-finale, alors qu'elles subissent l'enthousiasme des cambrésiennes devant leurs supporters et leurs assauts frénétiques, les joueuses du Lille M.H.C. gardent leur sang-froid et remportent les shoots-outs 1-1 (3-1). Une rencontre équilibrée où l'expérience a parlé. Cambrai est une équipe jeune mais avec un gros potentiel.

 

La troisème place s'est donc jouée entre le Cambrai H.C. et le Stade Français. Un match où les cambrésiennes vont s'imposer 3-1, dans la douleur face aux coéquipières de Philippine Berly. "Nous sommes forcément déçues de ne pas monter sur le podium. Nous étions outsider, il ne nous manquait pas grand-chose face à Cambrai, plus de fraîcheur sûrement et une meilleure efficacité offensive. Nous n'avons pas saisi notre chance à des moments où Cambrai était dans le rouge. Il faut reconnaître que cette jeune équipe est prometteuse et ne baisse jamais les bras. Elles m'ont énormément bluffé sur les derniers matchs" a déclaré Clotilde Larrose, gardienne des franciliennes.

Le titre se jouera donc entre les deux meilleures équipes de la 1ère phase, Lambersart et Lille. La maîtrise technique des joueuses du Lille M.H.C. et leur statut de challengeuses ont fait douter les coéquipières d'Alicia Minet. Pourtant l'I.H.L. a très rapidement pris l'ascendant sur des PC, avec des superbes buts de Justine Duby et Marie Billore. C'était sans compter sur la détermination de Juliette Leman et Emma Ponthieu qui ont permis aux Lilloises de rester dans le coup. La dernière minute du match fut terrible pour les championnes de France en titre qui échouent à l'occasion d'un ultime corner et ne concrétisent pas une action immanquable devant le but. Victoire du Lille M.H.C. 2-2 (3-2) au bout du suspense. Les joueuses de Lambersart ne sont jamais parvenues à imposer leur rythme malgré leur expérience et leurs qualités physiques. Elles se sont heurtées également, sur PC et shoots-outs, à la jeune gardienne lilloise Mathilde Petriaux.
On n'attendait pas les joueuses de Jean-Louis Ponthieu sur la plus haute marche du podium (photo ci-dessous). Elles ont progressivement hissé leur niveau de jeu tournoi après tournoi. Bravo à elles !

 

Côté Hommes, nous avons eu l'occasion de voir un tournoi de très belle facture où tous les matchs se sont joués aux shoots-outs. Quatre équipes au niveau très proche qui étaient extrêmement bien préparées.
Lors de la première demi-finale, Amiens prend le dessus 4-4 (3-2) grâce à de belles actions collectives. Mais Valenciennes, emmené par les frères Danghin ne lâche rien et pousse l'équipe d'Amiens aux shoots-outs.
L'autre demi-finale offre un tout autre scénario: le Lille M.H.C. mène 3-1 face au L.U.C. Ronchin avant de se faire rattraper et de perdre sur le fil 4-4 (5-6)

Lors du match pour la 3ème place entre Valenciennes et Lille, ces derniers prennent les devants 3 buts à 1. On pense alors que c'est fini mais comme en demi-finale, Lille se fait rejoindre 3-3 avant de jouer les shoots-outs qu'il remporteront face à de valeureux valenciennois.

C'est donc une finale inédite qui oppose les clubs du L.U.C. Ronchin et d'Amiens S.C.: dans cette finale insolite, Ronchin fait la course en tête en marquant deux beaux corners. Dans les dernières minutes, les frères Coffigniez permettent à Amiens de concrétriser de belles actions collectives pour recoller au score et s'offrir une série de shoots-outs 3-3 (2-3). A ce jeu là, les coéquipiers de l'expérimenté Mickael Kempf font la différence et Viktor Lockwood a pu exprimer son talent face au très bon gardien amiénois, Matthias Saur.
Le LUC Ronchin a imposé son enthousiasme et sa puissance (photo ci-dessous) face à la valeur collective des amiénois qui possèdent une grande maîtrise de la Salle. Bravo à eux !

 

Ce Tournoi Final Elite est dédié à Paul-Emile CRONIER (joueur de l'I.H. Lambersart puis du Lille M.H.C.), qui s'est éteint à 17 ans des suites d'un cancer des os. Toutes nos pensées vont à sa famille.

 Se déroulaient également ce week-end les Tournois Qualificatifs U14 Filles à Angers et Carquefou: les équipes de Lille M.H.C., Nantes H.C., C.A. Montrouge et Valenciennes H.C. se sont qualifiées pour le Tournoi Final qui se déroulera les 27-28 février 2016 à Cambrai.

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.