Dans la peau, ou dans la tête

Dans la tête de Kevin Mercurio, c'est d'abord être dans un tourbillon de changements. La saison 2019/2020 sera celle de toutes les découvertes pour le milieu de terrain de 28 ans : un départ de son club de toujours, une arrivée en 1ère division hollandaise et l'objectif, commun à tous les joueurs de l'Equipe de France, de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Cet ancien footballeur de bon niveau se fixe des buts élevés aussi bien avec sa nouvelle équipe de club qu'avec les Bleus. Réserviste lors de la dernière Coupe du Monde en Inde et non sélectionné pour les FIH Series Finals au Touquet, celui qui est surnommé "Kiwi" espère être pris dans le groupe pour le Championnat d'Europe II à Cambrai, et récolter le fruit de son travail.
Le coeur à Saint-Germain, la crosse sur les bords de la Mer du Nord en Hollande et ses rêves à Tokyo, il mène plusieurs missions de front. Mais rien d'impossible pour Kevin...

Bonjour Kevin, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Kevin Mercurio, j’ai 28 ans. Je suis né à St Germain en Laye (78), dans la banlieue ouest de Paris. Joueur de football dès mon plus jeune âge, et jusqu'à mes 18 ans. J’ai rejoint la famille du hockey sur gazon avec le club de Saint Germain à 16 ans par un contrat d’apprentissage. Le hockey est devenu ma passion, je me suis entrainé et très vite j’ai pu intégrer l’équipe première du SGHC, avec laquelle j’ai été champion de France à quatre reprises (2013, 2014, 2018 et 2019). Je suis sélectionné en équipe de France depuis l’an dernier.
Je travaille pour l’entreprise Arbres des Jardins comme Elagueur/Grimpeur et Homme de Pieds. Embellir les jardins des particuliers est ma principale mission. Dans un mois, je pars m’installer aux Pays-Bas pour jouer au hockey.

 

 Tu as commencé le hockey sur le tard, car tu as longtemps pratiqué le football, comment et pourquoi ce changement ?

Eh oui footballeur de formation où j’évoluais au Paris St Germain (PSG), je suivais un double cursurs foot/études. Effectivement je devais faire un contrat d’apprentissage pour passer mes diplômes d’animateur/entraineur dans le football mais j’ai dû faire un autre choix et j’ai intégré le club du SGHC (Hockey) sans connaître ce sport qui est devenu une passion. La chance m’a souri et j’en suis ravi. 

 

Tu as été formé au club du Saint-Germain HC, que cela représente-t-il pour toi ?

Saint Germain Hockey Club est mon club formateur et sera toujours mon club de cœur, j’ai beaucoup d’affection pour ce club, de reconnaissance et de fierté d’avoir travailler et jouer aux côtés de nombreux professionnels du monde du hockey. Un véritable club familial.

 Kevin Mercurio lors des matchs amicaux face aux USA

 

Peux-tu nous en dire plus sur le club de HC Klein Zwitserland que tu vas rejoindre la saison prochaine ?

J’ai pris la décision de rejoindre le club de Klein Zwitserland HC (la Haye). J’avais refusé l’offre de ce même club l’année précédente pour effectuer une saison supplémentaire au SGHC. Un nouveau contact s’est effectué lors de l’EHL à Eindhoven cette année et j’ai accepté de me lancer dans un nouveau challenge à une année des Jeux olympiques 2020 de Tokyo.
Je vous avoue que je ne connais pas très bien le club encore, je pourrai vous en dire plus à la reprise du championnat. Ce que je sais, c'est que c’est un club mythique aux Pays-Bas. Ils ont connu de belles périodes dans les années 80 avec de nombreux titres nationaux et européens. Tout le monde m’en parle de manière positive donc j’ai hâte de commencer cette nouvelle aventure. 
L’intégration dans l’équipe sera une de mes priorités, je vais apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture du hockey et surtout m’adapter à un nouveau rythme de jeu. C’est un défi très excitant. L’objectif du club est le maintien en Hoofdklasse (1ère Division) avant les matchs de barrages .

 

 Tu étais à la Coupe du Monde en Inde en tant que réserviste, quels souvenirs en gardes-tu ?

J’ai vécu une expérience inoubliable qui restera à jamais gravée dans ma mémoire. Le staff et les joueurs ont été super pro avec moi. Ce n’est jamais facile d’être dans la position de réserviste, car tu t’entraînes tous les jours pour rester fit au cas où tu dois rentrer dans la compétition, mais je m’entends super bien avec le groupe donc cela a facilité les choses. Une équipe soudée, un résultat excellent, je n’ai que des beaux souvenirs.

 

Tu n’as pas été sélectionné pour les FIH Series Finals au Touquet. Quels sont tes prochains objectifs avec les Bleus ?

L’équipe a encore une fois réalisé un très bon tournoi. L’objectif était d’être en Finale. Gagner un tournoi à la maison était le deuxième objectif de l’équipe. C’est chose faite … Félicitations à tout le monde.
Le prochain objectif est d'être parmi ceux sélectionnés pour la Coupe d’Europe à Cambrai bien sûr. Continuer à travailler pendant les stages même si la concurrence est difficile. Je dois continuer à progresser. C’est déjà une grande fierté de représenter et de jouer pour l’équipe de France.

Kevin Mercurio lors des derniers matchs de préparation des Bleus 

 

Tu continueras à suivre le championnat français malgré l’éloignement ? Comment vois-tu la saison pour Saint-Germain qui perd des joueurs importants comme toi, Goyet ou Rogeau ?

Oui Bien sûr, c’est mon équipe de cœur, je serai en contact toutes les semaines avec mes potes et je suivrai attentivement les résultats de l’équipe et du club. Effectivement ça sera une saison un peu particulière pour le SGHC avec les départs de François, Blaise et moi (mais aussi d’autres joueurs s’en vont pour leurs études). Ca sera sûrement une année de transition, mais le club peut compter sur des joueurs d’expérience comme Tom Genestet ou encore Guillaume Samson (ancien international), ça va permettre à des jeunes d’intégrer l’équipe 1ère. C’est aussi une belle opportunité pour Matthias Dierckens (coach de l’équipe) de construire son projet à lui. J’en profite pour le remercier pour la saison dernière passée à ses côtés.

 

Que peut-on te souhaiter pour les semaines et mois à venir ?

Mon rêve, ma priorité et mon ambition est que la France se qualifie pour les Jeux Olympiques de Tokyo et d’en être un des acteurs. Pour l’année 2019/2020 faire un très bon championnat au Pays-Bas, progresser, prendre un maximum d’expérience et de plaisir et bien sûr faire de bonnes sélections en Equipe de France.

 

Merci à Kevin pour sa gentillesse et sa disponibilité. Vous pourrez le retrouver via nos réseaux sociaux, sur les matchs amicaux de l'EDF A Hommes à Bisham Abbey face à l'équipe d'Angleterre.
Crédit Photo : Cédric Martin

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.