Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Dans la tête de ...

Plus d'une centaine de sélections en Equipe de France, formé à Ronchin jeune puis à Lille au haut niveau, entrepreneur infatigable, Viktor Lockwood s'est confié à nous. A coeur ouvert, le capitaine du Lille MHC revient sur son retour dans le Nord, sur les JO 2024, sur sa vie professionnelle très active et enfin sur sa malheureuse blessure. 

 

Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Viktor et je suis en Equipe de France depuis maintenant plus de 10 ans. J’ai plus d’une centaine de sélections [ndlr : 117 sélections officielles] et je joue depuis cette saison au Lille M.H.C. J’ai d’abord commencé à Ronchin, puis j’ai découvert le haut niveau à Lille. J’ai aussi fait ma formation au CREPS de Chatenay-Malabry. J’ai enchainé 6 ans en Belgique et je viens de revenir cet été. En plus du hockey sur gazon, j’adore le hockey en salle. 

 

Côté professionnel, j’ai obtenu un Master Chef de projet web et digital à EFFICOM Lille. J’ai eu une belle rencontre professionnelle et personnelle avec Stanislas DU BEAUDIEZ qui dirige l’entreprise WaterRower et cela fait plus d'un an que je bénéficie d’un CIP [ndlr : Contrat d'Insertion Professionnelle]. C'est également grâce au travail de la Fédération et du Ministère des Sports qui m'ont accompagné dans ces démarches. Aujourd'hui, je peux poursuivre plus sereinement ma carrière de sportif de haut niveau grâce à cela. J’ai aussi une entreprise en création digitale qui s’appelle l’agence BAAM ainsi que deux entreprises dans le champagne : une marque de champagne appelée NAT’S Champagne ainsi que Bulles de Champ’ qui est un concept de Box de champagnes, où chaque mois nous proposons un champagne d’un petit vigneron différent afin de mettre en avant des artisans. 

 

Pourquoi le Hockey ? 

Mon petit frère, Igor, a commencé le hockey puisqu’il y avait très peu de sports où l’on pouvait commencer à quatre ans. Il avait le choix entre trois sports et a décidé de choisir le hockey. Il a bien aimé, par conséquent, nos parents nous ont inscrit mon frère, ma soeur Macha et moi-même à un stage d’été au L.U.C. Ronchin. Nous avons adoré et toute la famille s’y est mise. J’ai donc commencé à huit ans à Ronchin.

 

 

119218000 3623914267672590 2748765315813478180 o

Viktor, avec ses nouvelles couleurs, à l'échauffement avant la rencontre face au F.C. Lyon - 12/09/2020 (c) Photographe Pascal Hannoir

 

Tu as été formé au club du L.U.C. Ronchin et découvert le haut niveau au Lille MHC, que cela représente pour toi ?

J’ai commencé là-bas, en effet et cela jusqu’en U16. Puis, il n’y avait plus d’équipe donc je suis parti au Lille HOC' où j’y ai découvert le haut niveau. J’ai obtenu mes premiers titres séniors majeurs notamment un titre de champion de France, 3 titres de champion de France en salle et participé à trois campagnes européennes avec l'EHL.

Aujourd’hui je reviens dans l’équipe qui m’a beaucoup appris, avec notamment de l’expérience, de la maturité. Je reviens pour rendre ce que l’on m’a donné, apporté mon expérience auprès des jeunes avec ce nouveau projet ainsi que de grandir avec eux. Je reviens dans un club avec de nombreuses personnes que j’apprécie. Et j’espère que ce n’est que le début. 

 

 

Revenons sur une période particulière en cette année 2020 : comment s’est passé le confinement pour toi ? 

Pour le coup, le confinement s’est bien déroulé. Je suis resté avec mes frères et soeurs. Nous avons vite trouvé notre rythme. Mes journées étaient structurées avec notamment un rythme efficace marqué par la rigueur. Le matin je me levais et je travaillais, ma fin de matinée était réservée à ma séance de sport au soleil puis de nouveau au travail après un bon repas.

La période, difficile tout de même, est assez enrichissante. Le hockey nous manque, c’est la première fois que l’on se coupe du hockey sur trois ou quatre mois complets. Cela fait bizarre. 

 

 

WhatsApp Image 2019 10 26 at 21.28.39 1

 L'echec de la non-qualification contre l'Espagne 26/10/2020

 

Comment s’est passé ton retour et ton début de saison ? 

Malheureusement, il ne s’est pas passé comme prévu. Je me suis blessé à la sortie du confinement avec le retour d’une pubalgie. Ce n’est pas la meilleure façon de commencer la saison, surtout dans un nouveau club. C’est une épreuve à surmonter, de bien prendre en charge la blessure afin de ne pas être embêté toute la saison. Au programme : soin, travail et patience ! Ce qui n’est pas toujours facile…

 

Quels sont tes objectifs dans la vie sportive et perso ?

Concernant le hockey, à moyen et long terme l’objectif principal reste et restera les JO 2024 à Paris avec L’Equipe de France. A plus court terme, c’est de réaliser une bonne saison au Lille HOC' pour mon retour. En salle, ce serait de remonter en Coupe d’Europe A avec le LUC. Concernant l’Equipe de France, à plus court terme, serait de faire de bonnes performances à la Coupe d’Europe A cet été à Amsterdam ainsi qu’à la Coupe du Monde en 2023 (qui se déroulera mi-janvier en Inde). 

 

Côté professionnel, c’est de retrouver un équilibre essentiel pour jongler entre toutes mes activités. Je passais plus de 12h dans la semaine en voiture. Le but pour moi est d’utiliser ces 12/15h pour m'entrainer plus et mieux tout en développant mes entreprises. 

 

Que peut-on te souhaiter pour les semaines et mois à venir ?

Surtout un bon rétablissement. Etre blessé c’est vraiment la pire chose. Tu veux revenir vite, mais il faut surtout faire preuve de patience. Surtout que j’arrive dans un nouveau club et que je suis impatient de jouer au hockey. Mais le corps a dit non et je dois bien me rétablir et me donner beaucoup de patience, j’en ai besoin. 

 

Nous souhaitons donc à Viktor avant tout un bon rétablissement, qu’il mérite. Nous lui souhaitons enfin de revenir fort pour réussir ses objectifs sur le plan sportif avec son club du Lille M.H.C. A bientôt sur les terrains Viktor ! 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.