Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Dans la tête de ...

Derick Owusu Lee, c'est un destin et une histoire hors du commun qui l'ont amené d'Accra à Vaucresson. Découvrant très jeune le hockey dans la capitale du Ghana, située en Afrique de l'ouest, Derick Owusu se découvre une passion pour ce sport, qui ne l'a plus quitté depuis. Contraint d'arrêter ses études, il a le choix entre vivre dans la rue ou s'en sortir par le hockey en quittant son pays natal. Direction la France et la région parisienne pour Derick Owusu, qui s'accroche au hockey et trouve dans le Stade Français une deuxième famille, qui l'a aidé dans les moments difficiles qu'il a traversé. Rencontre dans un français presque parfait, avec un jeune homme plein de courage et d'abnégation...

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Derick Owusu LEE, j’ai 24 ans, et je suis originaire d’Accra au Ghana. Je suis en France depuis environ 7 ans. Je suis joueur et entraîneur au club du Stade Français.

 

Comment as-tu commencé le hockey ?

J’ai commencé grâce à des anciens joueurs de l’équipe nationale du Ghana qui habitaient dans la même rue que moi. On avait une terrasse où il y avait plein de mini-tournois qui se déroulaient, et c’est comme ça que j’ai commencé.
Ils m’ont ensuite présenté un club d’Accra qui était situé à 30 km de chez moi. Je m’entraînais plusieurs fois par semaine et nous avions des matchs le week-end. Soit je trouvais des amis qui pouvaient m’emmener, soit j’y allais à pied. J’y ai joué de 7 à 16 ans, mais j’aimais tellement ça que faire 30 km à pied ne me gênait pas.

 

Quel est la place du hockey au Ghana ?

C’est vrai que le Ghana est plutôt un pays de football. Ce sont les Anglais qui ont importé le hockey au XVIIIe siècle. Le hockey est donc implanté au Ghana, et notamment dans la capitale d’Accra, et est un sport assez connu.

Derick Owusu LEE sous le maillot du Stade Français (Crédit Photo : Oscar Sierra)

 

Peux-tu nous raconter ton arrivée en France ? Peux-tu nous présenter le contexte de celle-ci ?

J’ai fait mes études jusqu’à la fin du lycée au Ghana, puis j’ai dû arrêter l’école malheureusement. Il ne me restait donc plus que le hockey dans la vie. J’avais deux choix : soit rester dans la rue, ou me consacrer au hockey. Grâce à mon père adoptif, j’ai pu venir en France, à la base pour continuer mes études ; mais cela ne s’est pas passé comme prévu à mon arrivée. J’ai donc tout misé sur le hockey car je suis un grand passionné de ce sport. Je me suis donc renseigné sur tous les clubs de la région parisienne, allant habiter à Mantes-la-Jolie, dans l’espoir de devenir joueur professionnel. Je me suis vite rendu compte que ce ne serait pas possible en France. Mais le Stade Français a répondu à mon mail et c’est comme ça que l’histoire a commencée.

 

Peux-tu nous expliquer ton arrivée au Stade Français ? Comment ton parcours continue d'évoluer sur et en dehors des terrains ?

Le premier rendez-vous avec le club s’est bien passé et le Stade Français a proposé de m’aider. Au début, les dirigeants m’ont beaucoup guidé car je ne parlais pas un mot de français. Ils m’ont épaulé également pour trouver des formations, notamment au CREPS de Châtenay et dans mon projet de vie tout simplement. Ils m’ont aidé à trouver un job de jardinier au golf de Vaucresson, un logement afin de me rapprocher de mon lieu de travail car j’habitais à Mantes-la-Jolie et les déplacements étaient longs et difficiles (environ 3h aller/retour). Je ne remercierai jamais assez les dirigeants et les bénévoles du Stade Français qui m’ont aidé et qui m’ont même sauvé.

En parallèle, j’ai commencé à jouer en équipe 2 à mon arrivée puis depuis deux ans, je joue régulièrement avec l’équipe première en Elite Hommes. J’ai également passé mes diplômes fédéraux d’entraîneur ainsi que celui d’éducateur sportif. Je m’occupe désormais de l’école de Hockey.

 

Derick Owusu, un entraîneur qui s'épanouit avec les jeunes

 

On parlait de ton diplôme d’entraîneur récemment obtenu qui t’a permis, notamment de travailler sur des camps de hockey. Peux-tu nous en dire plus ?

J’ai fait la connaissance du Tom Boon Hockey Camp lors des finales Elite organisé par le Stade Français il y a 3 ans. J’ai participé aux différentes initiations et encadrement et depuis j’ai effectué plusieurs camps organisés en Allemagne, aux Pays-Bas ou encore en Belgique, le plus souvent l’été, en tant qu’entraîneur.

Il m’a également contacté car il avait la volonté de monter des camps en Afrique pour aider au développement de ce sport sur le territoire africain. J’ai donc proposé de le faire au Ghana, à Accra. Ce camp s’est monté fin 2019 et c’est vraiment un superbe souvenir. On ne s’attendait pas un tel engouement que ce soient des médias ou des enfants. On a donné du matériel, on a échangé avec la Fédération Ghanéenne de Hockey pour voir comment on pouvait aider le développement de la pratique. Nous y sommes restés deux semaines et nous avons beaucoup échangé avec les acteurs locaux. C’est vraiment une grande fierté pour moi.

 

As-tu des contacts avec la sélection nationale du Ghana ?

J’étais en équipe nationale dans toutes les catégories de jeunes mais je n’ai pas encore eu la chance de jouer avec les A Hommes. J’ai été sélectionné mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller avec mes formations d’entraîneurs, mon travail, etc. Mais cette année, je devais disputer une compétition en février 2021 mais cela a été annulée à cause du COVID.

Mais je suis en contact régulier avec le staff et les joueurs de l’équipe nationale du Ghana et j’espère disputer la Coupe d’Afrique au mois d’août. J’ai un programme d’entrainement toutes les semaines envoyées par le staff que je dois suivre car ils sont en stage actuellement et je ne peux pas y être à cause du COVID.

 

Merci à Derick Owusu pour sa gentillesse et sa disponibilité.

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter