Dans la peau, ou dans la tête

Récent champion de France Elite 2016/2017 avec le Racing Club de France, Dylan Dominik a accepté de se confier à nous, trois semaines après la finale Elite Hommes. Un match minutieusement préparé par les joueurs et le staff du RCF qui étaient surmotivés à l'idée de jouer une finale à Saint-Germain face à Saint-Germain.
Auteur d'un doublé en finale, il met en avant l'équipe et le collectif Ciel et Blanc avant sa performance individuelle. Et semble déjà se tourner vers la prochaine saison avec de nouveaux objectifs plein la tête.
Entretien avec Dylan Dominik, double Champion de France, un joueur à la fois humble et ambitieux...

 

 

 

Peux-tu te présenter ? Pourquoi le Hockey ?

J’ai 22 ans et je joue au Racing club de France. J’ai commencé le hockey au Club de Salon de Provence à l’âge de 7 ans grâce à mon frère Damien Dominik, qui lui aussi pratiquait le hockey. Apres je suis arrivé sur Paris a l’âge de 14 ans où j’ai fait 3 ans au CREPS de Chatenay Malabry et 3 ans à l’INSEP. Je suis actuellement en 1ère année de BTS MUC à l’INSEP.

 

Dans quel état d’esprit étiez-vous avant la finale face à Saint Germain ? Est-ce que ce statut de nouvel outsider vous a enlevé de la pression ?

Dans un bon état d’esprit, nous avions hâte de jouer cette finale à Saint Germain contre Saint Germain. Clairement la pression était du côté de Saint Germain car ils jouaient la finale chez eux et avec l’arrivée de plusieurs joueurs cadres ils ne voulaient absolument pas perdre.

 

Aviez-vous prévu un plan de jeu particulier face à Saint Germain en finale ? Différent des matchs précédents? Car le SGHC n’a pas inscrit le moindre but en finale alors qu’il possède une attaque redoutable ?

Nous avions préparé cette rencontre en amont, notamment avec les 3 matchs (dernier match du championnat régulier + 2 matchs en play-offs) en moins d’un mois contre eux. On se connaissait donc par coeur. Grâce à ces matchs nous avons vu nos forces pour riposter face à cette équipe ce qui nous a donné confiance.
Différent de certains matchs forcément où nous avons eu plus la balle, ce qui peut être compliqué à mettre en place face à cette équipe qui est très bien en place et rapide sur contre-attaque.
Nous n’avons pas pris de but face à cette équipe grâce à notre gardien de but Corentin Saunier qui a été très bon, mais également grâce à notre solidarité et rigueur défensive. Notre PC défensif a été aussi très performant pendant ce match (0 sur 6 pour Saint Germain) et pendant toute la saison.

 

CaptureDylan Dominik exulte après le titre du RCF

 

Tu as marqué les 2 buts de la finale. Sa fait quoi d’être le héros de la finale ? C’était dans le plan de jeu que tu tires les PC ? Alors que c’est habituellement Christophe Peters-Deutz.

Le héros (rires) ! Le héros c’est l’équipe. On a été solidaire et efficace, j’ai apporté ma pierre à l’édifice mais je ne suis pas le héros. Mais ça fait plaisir de mettre un doubler, surtout en finale
On a beaucoup travaillé cette phase de jeu avec l’équipe et le coach (sur le terrain et en vidéo). Mais nous avions décidé avant la rencontre que je prenais le premier corner. Tout au long de l’année il n’y avait pas de premier ou deuxième tireur car entre Christophe, moi et nos combinaisons nous étions sur de nos capacités sur petit corner. Après la réussite était de notre côté et c’est ce genre de détail qui peut faire la différence sur une finale.

Que représente ce titre pour toi? Pour le club ?

Pour ma part ce titre est exceptionnel, c’est mon deuxième de suite. Gagner le titre contre Saint Germain sur leur terrain c’est encore meilleur. Une récompense pour tous les efforts accomplis lors de cette saison avec la grosse préparation physique en deuxième partie de saison.
Pour le club c’est le troisième titre consécutif et le 22ème en tout !
Un titre pour finir une saison incroyable avec une montée en Elite en salle, un quart de finale d’EHL et le titre de Champion de France.

 

Qu'est-ce qu'il y a dans la tête de Dylan Dominik ?

En tant que joueur : gagner un quatrième titre de suite pour le club et pourquoi refaire un quart de finale de l’EHL (je ne dirais pas non pour aller plus loin)
En tant qu'entraineur : gagner le titre avec la région Ile de France U16 aux interligues.

 

Merci à Dylan pour sa gentillesse et sa disponibilité.

 

 

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

Coaching Performance 2018: 7 et 8 Sept. 2018 - INSEP - Paris
Fête du Sport: 21 Sept. 2018 - Base de loisir de Cergy
Comité Directeur: 5 et 6 Oct. 2018 - Segré (49)
Village Sentez-Vous sport: 29 Sept. 2018 - Parc de la Villette (75)
#RoadToBhuba - Stage Hommes: 17 au 19 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club
#HSO - Stage Dames: 12 au 14 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.