Fédérale

Réunis le 30 janvier pour la première réunion de l’année 2016, les membres du Comité Directeur ont planché sur un ordre du jour plus que dense. La séance précédant l’Assemblée Générale, « classiquement » dédiée à la préparation de ce rendez-vous a largement été consacré à la réforme de la gouvernance de la Fédération. L’A.G. du 19 mars 2016 - la dernière avant l’élection de la prochaine équipe - constitue en effet l’occasion de modifier les textes fédéraux pour assurer la mise en œuvre de ce projet.

 

La réflexion relative à la nouvelle gouvernance, en vogue au sein du mouvement sportif et menée dans la lignée du projet « Hockey 2020, notre avenir nous appartient » avait initialement trois objectifs principaux. Il s’agissait tout d’abord de gagner en efficacité, en facilitant notamment le processus de prise de décision. Revoir la répartition des compétences entre le Comité Directeur et le Bureau était ainsi envisagée, l’un ayant vocation à définir la politique de la FFH et l’autre à l’appliquer. Enfin, l’instauration de collèges au sein de l’organe dirigeant permettait une ouverture à l’ensemble des acteurs du Hockey.
D’autres raisons « extrinsèques », du ressort législatif, ont également motivé cette réflexion.
En premier lieu, la réforme territoriale en vigueur depuis le 1er janvier 2016. La Fédération sera à terme constituée de 13 Ligues contre 17 à ce jour. Il est ainsi nécessaire d’adapter la composition du Comité Directeur qui compte jusque-là 17 membres élus auxquels il convient d’ajouter les Président(e)s de Ligues. D’autre part, l’Ordonnance du 23 juillet 2015 modifiant le Code du Sport vise à intégrer, dans les Statuts des Fédérations, des dispositions favorisant la parité au sein des instances dirigeantes.
Le projet adopté le 30 janvier se décline ainsi en trois axes principaux. En premier lieu, la composition du Comité Directeur qui passera à 21 membres : 12 membres élus au scrutin de liste dont obligatoirement 1 médecin et 2 femmes, 4 représentants de Ligues et 5 femmes élus au scrutin uninominal à un tour. La composition du Bureau se verra également réduite à 7 membres. Enfin, une disposition visant à limiter le cumul de mandat a été adoptée.
La mobilisation des clubs le 19 mars est plus que nécessaire pour atteindre le quorum nécessaire à la tenue d’une A.G. Extraordinaire et permettre aux membres de se prononcer sur cette réforme essentielle. Les propositions qui seront formulées ce jour-là constituent un premier pas vers une nouvelle gouvernance et la réflexion devra se poursuivre pour préparer la prochaine mandature.

Toujours concernant la gouvernance et la mise en œuvre de la réforme territoriale, il a été procédé à un tour de table destiné à faire le point, Ligue par Ligue, sur le statut des fusions et extensions de territoires. Le calendrier visant à appliquer cette réforme et à nommer les dirigeants des organes déconcentrés pour la future mandature a été arrêté.

D’autres sujets primordiaux ont également animé la séance du 30 janvier.
En octobre 2015, avec l’aide d’un courtier expert dans le milieu sportif, une consultation a été menée auprès de plusieurs compagnies afin de renégocier les contrats collectifs d’assurances qui couvrent non seulement la Fédération, mais également les structures rattachées (Ligues Comités départementaux, clubs) et les licenciés. Le choix de la compagnie GENERALI et des garanties améliorées que ce soit en termes de responsabilité civile, de couverture individuelle accident (dommages corporels) et d’assistance rapatriement ont été exposés. Une présentation destinée à informer les clubs et un temps d’échange dédié à ce sujet sont programmés en Assemblée Générale, le 19 mars.
Malgré le délai réduit pour évoquer les questions liées au développement - ordre du jour chargé oblige - Jonathan Bernon a eu l’occasion de présenter le Plan Citoyen du Sport de la F.F.H. réalisé en fin d’année 2015 et qui a vocation à être décliné à tous les échelons. Ce plan vise à améliorer la prise en compte des valeurs citoyennes et à optimiser le potentiel éducatif et social du hockey.

Le Comité Directeur a également donné son accord pour engager la F.F.H. dans l’adhésion groupée au Conseil Social du Mouvement Sportif, plus connu sous le nom de « CoSMoS ». Cette adhésion apportera aux Ligues et Comités départementaux employeurs une sécurisation juridique en matière de droit social et d’application de la Convention Collective Nationale du Sport. Pour la F.F.H., il s’agit de donner aux structures déconcentrées les moyens et les outils pour les accompagner dans leur fonction d’employeur.
Il faut enfin compter sur l’arrivée de deux nouveaux clubs dont l’affiliation a été officiellement prononcée samedi dernier : les Supervétérans de Hockey et le Wimerequin Hockey Club. Bienvenue à eux !

TELECHARGEMENT 

Pour télécharger le Mot du Président :  pdf Mot Du President - Comité Directeur du 30 janvier 2016

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.