Fédérale

Les Assemblées Générales Ordinaire et Extraordinaire de la Fédération Française de Hockey se sont déroulées le 19 mars à Bagnolet, à quelques pas du nouveau « fief » de la Fédération. Grâce à une large mobilisation des clubs, le quorum a été aisément enregistré pour réunir l’Assemblée Générale Extraordinaire, confirmant la prise de conscience des enjeux liés à l’ordre du jour. La participation a atteint son paroxysme en fin de matinée : 68% des clubs étaient présents ou représentés, représentant 84% des voix. La première partie de séance, consacrée aux actions et résultats de l’année 2015 a rapidement laissé place aux « Perspectives ». Lors de l’A.G. Extraordinaire, les clubs ont en particulier donné leur aval sur l’ensemble des modifications de Statuts ouvrant la voie, dès la prochaine mandature, à une nouvelle gouvernance.

 

Cette réforme, inscrite au projet fédéral de l’équipe dirigeante en place et inspirée des conclusions des Assises « Hockey 2020, notre avenir nous appartient » se décline essentiellement autour des axes ci-après :
La réduction du nombre de membres composant les organes dirigeants vise à disposer de davantage de souplesse dans le processus de décision et ainsi gagner en efficacité. En mars 2017, lors du renouvellement de ces instances, les membres du Comité Directeur seront au nombre de 21 contre 34 à ce jour. Dans le même esprit, le Bureau sera composé de 7 membres contre 9 aujourd’hui.
Parmi les 21 membres du Comité Directeur, 12 seront élus au scrutin de liste (dont obligatoirement un médecin), 4 au sein du collège des représentants de Ligues et 5 femmes compléteront cette composition.
Les Ligues seront désormais représentées au Comité Directeur par 4 personnes élues au sein d’un collège, membres du Comité Directeur de leur Ligue et mandatées par celle-ci. Cette limitation va de pair avec la réduction du nombre de personnes composant les instances. La réforme territoriale a également plaidé pour la limitation du nombre de représentants de Ligues, jusqu’ici membres de droit du Comité Directeur, qui endosseront dès lors le rôle de porte-parole de toutes les Ligues.
Le collège de 5 élues, qui feront individuellement acte de candidature a été pensé afin de favoriser l’action des femmes qui ont la volonté de s’investir pour le Hockey. Cette nouvelle disposition permettra par ailleurs une mise en conformité avec la Loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les Femmes et les Hommes.
Le panachage liste/collèges garantira ainsi l’unité des décisions tout en introduisant une meilleure représentativité. Cette représentativité constitue d’ailleurs une piste pour aller plus loin dans la réforme, en envisageant d’ouvrir et d’adapter la composition des instances à la diversité des statuts.
Le non-cumul des mandats est également un axe fort de la nouvelle gouvernance. Les membres du Comité directeur élus comme représentant des ligues et les présidents, trésoriers ou secrétaires généraux de ligue ne pourront intégrer le Bureau fédéral. Cette disposition vise un modèle où l’intérêt supérieur du hockey est le seul et unique critère dans la prise de décision des organes délibératifs.
La Fédération encouragera la déclinaison de ces orientations au niveau local par les organes déconcentrés que constituent les Ligues et les Comités Départementaux.

Toujours en matière de gouvernance, Alain Renaud, membre du Bureau en charge de la mise en œuvre de la réforme territoriale est intervenu pour exposer les modalités juridiques et administratives liées aux fusions de Ligues, étape par étape.

Un temps de présentation et d’échanges a par la suite été dédié aux contrats collectifs d’assurances en vigueur au 1er juillet prochain, qui apporteront des garanties et des services améliorés à la Fédération, à ses structures rattachées (Ligues, Comités départementaux et clubs) ainsi qu’aux licenciés. Les multiples questions des dirigeants, posées à cette occasion, démontrent le sérieux et la préoccupation accordés à cette problématique.

Le déjeuner a été précédé d’un temps convivial autour des « Distinctions de l’année 2015». Un baptême du feu pour Gérard BLOTTIERE, fraîchement nommé Président du Pôle Communication, qui a eu l’honneur de récompenser quatre lauréats pour leurs actions exemplaires :

Dirigeante de l’année : Marion FUSIS

Bénévole de l’année : Julien BARRY

Jeune club de l’année : Le Quesnoy Hockey Club

Club de l’année : Amicale Laïque F.J.E.P. de Vimy

AG2016Distinctions

Enfin, la séance a repris avec le vote du budget 2016, suivi des perspectives de la saison à venir. L’accent a notamment été mis sur les nouveaux partenaires de la F.F.H. : Fostburit, Sport Access et WLPGA. En matière de développement, les intervenants élus/DTN se sont succédés pour évoquer tour à tour les actions prioritaires telles que le Plan Citoyen du Sport, la formation et la professionnalisation, mais aussi la féminisation ou l’évolution du Pass Hockey.

La clôture de l’Assemblée a été précédée de la séance de questions diverses dont le nombre et la variété ont une fois de plus mis en évidence l’intérêt des clubs pour la vie fédérale.

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.