Equipe de France Féminine

Du 8 au 16 juin 2019 , l'équipe de France féminine dispute les FIH Series Finals à Banbridge en Irlande. Pour cette compétition pré-qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo, Gael Foulard a effectué une sélection de 18 joueuses à retrouver ici.

Les joueuses, présentes dans la poule B, affrontent la Corée, l'Ecosse et l'Ukraine. La poule A est quant à elle composée de la République Tcheque, de l'Irlande, de la Malaisie et de Singapour.

Retrouvez dans cet article les comptes rendus des matches des Bleues.

 

Match 3 : 11 juin 2019

Corée 1 - 0 France

Aujourd’hui l’équipe de France s’attaquait à la tête de série de la poule B : la Corée classée 11ème nation mondiale.

Suite à sa défaite face à l’Ukraine, tout allait se jouer sur la différence de buts. Pourtant c’est aux points que l’équipe de France a bien failli se qualifier pour les quarts de finale sans ce but « casquette » de Jina Kang sur un PC mal bloqué et une raclette que nos Françaises avaient jugé hors du cercle. Il ne restait alors que 2 minutes à jouer ! Ce n’est pas grave, les Bleues ont rempli leur contrat.

Elles ont été héroïques en défense, parfaitement bien placées sur une défense basse proche des 23 mètres. Un gros travail d’Elysée Lecas et Julie Brachet pour chasser et orienter la relance coréenne, un milieu de terrain renforcé en premier rideau et harcelant les attaquantes adverses et enfin des arrières qui peuvent cueillir les balles ou gagner des 1 contre 1 grâce à ce travail en amont. Chacune a su réciter parfaitement sa partition. Bravo au staff et à Gael Foulard pour ce travail tactique.

C’est vrai, les statistiques sont largement en notre défaveur : 36 entrées dans le cercle pour les asiatiques, nos Bleues n’ayant pas réussi à pénétrer dans le cercle adverse. Peu importe car il s’agissait de repousser la vague coréenne grâce principalement aux scoops de Guusje Van Bolhuis. 9 tirs au but et 5 PC, Mathilde Petriaux a encore été infranchissable bien secondée sur sa ligne par Marie Simon et Guusje Van Bolhuis, et une défense ultra efficace dans le cercle particulièrement face à Eunbi Cheon, véritable chasseuse de but.

Suite à la victoire 4-0 de l’Ecosse contre l’Ukraine, la France se classe 3ème à la différence de but : Ecosse (+1), France (-1) et Ukraine (-8), ces 3 équipes ayant 3 points.

Une journée de repos bien méritée et la France rencontrera la Malaisie en Cross-over. Allez les Bleues ! Le kop tricolore ayant été encore une fois impérial dans les tribunes du Banbridge Hockey Club.

 

Match 2 : 9 juin 2019

Ukraine 3 - 2 France

Buteuses : Marie Simon et Yohanna Lhopital

Le soleil semble être au rendez-vous pour cette seconde journée des FIH Series Finals. Mais méfiance car comme on dit en Irlande « quand il y a du soleil, c’est qu’il ne va pas tarder à pleuvoir ».  Méfiance est aussi le terme qui convient à ce match France - Ukraine. Initialement prévue comme la rencontre clé pour l’équipe de France pour arracher la 3ème place, la victoire d’hier face à l’Ecosse replace le Tricolores non pas en position d’outsider mais devant confirmer sa performance exceptionnelle. Les Ukrainiennes ont été vaillantes face à la Corée (défaite 5-0) et sera une équipe difficile à manœuvrer.

L’équipe de France va très mal entamer ce match laissant l’Ukraine prendre le large durant le premier quart-temps. Les joueuses payent leurs efforts d’hier et ont du mal à maintenir le rythme. Yevheniya Kernoz à la 7ème min puis Valeria Tyshchenko assomment les Tricolores totalement absentes (2-0). Au quart temps, Gael Foulard réveille ses troupes et on assiste à un renversement de situation. La France presse, pousse par les assauts principalement de Yohanna Lhopital et Mickaela Lahlah. Sur PC à la 21ème mn Marie Simon réduit le score (remise à la donneuse, 2-1). La deuxième mi-temps sera assez équilibrée même si la France obtient le plus d’occasions, l’Ukraine jouant davantage en contre-attaque. Sur l’une d’elles, l’Ukraine obtient un PC conclu par Kernoz (push direct à droite) et qui réalise un doublé (3-1).

Emma Ponthieu encourage ses coéquipières et sur une superbe attaque ponctuée par un centre de Victorine Vankemmel, Yohanna Lhopital dévie et inscrit le second but tricolore (3-2). Il reste 4mn à jouer et Gael Foulard joue le tout pour le tout en sortant sa gardienne Mathilde Petriaux. Les supporters sont chauds et nos Bleues se donnent à fond. Bon choix car la France obtient un PC à 30 secondes de la fin du match. Malheureusement le PC sera mal négocié.

Défaite 3-2 mais rien n’est perdu et tout est encore jouable pour éviter la 4ème place.

Demain journée de repos pour nos Bleues.

 

 

Match 1 : 8 juin 2019

Ecosse 1 - 2 France

Buteuses : Perrine Sellier et Victorine Van Kemmel 

La pluie cesse juste avant le coup d’envoi … un signe ?

Pour son premier match des FIH Series Finals, l’équipe de France féminine (30 au ranking FIH) a réalisé un réel exploit en battant 2-1 l’Ecosse classée 18ème nation mondiale.

Durant sa dernière visite en Ecosse il y a quelques jours, nos Tricolores n’avaient pu jouer que l’équipe 2 Ecossaise ! Etonnant !

La France est l’équipe la plus jeune de la compétition, la moyenne d’âge étant inférieure à 20 ans !

Les Bleues débutent crânement leur match et à la 3ème minute, Perrine Sellier ouvre le score suite à une belle action collective et une passe de Guusje Van Bolhuis (0-1). En réaction les Ecossaises pressent haut et jouent de plus en plus vite. Les entrées dans le cercle se multiplient ainsi que les occasions de tirs au but. 3 tirs et 2 PC seront sauvés, la défense étant bien regroupée autour de Mathilde Petriaux, la gardienne française. Tactiquement la défense est bien placée permettant à Noa Roque et Marie Simon de « cueillir » leurs adversaires grâce à l’excellent travail des lignes supérieures. Pourtant, le pressing écossais va payer à la 23ème minute et Kate Holmes réduit le score (1-1). 7 minutes difficiles mais les Tricolores vont tenir pour préserver le score à la mi-temps : 1-1.

La seconde période reprend sous la pluie et le 3ème quart-temps sera d’une excellente qualité, les Française reprenant de la possession de balle et jouant avec confiance à l’image de Victoire Arnaud osant faire la différence en 1 contre 1.  Un score nul de 1-1 est déjà une excellente performance dans l’entame du dernier quart-temps. Sur un PC obtenu par Julie Brachet, Victorine Van Kemmel envoie un push direct qui surprend Amy Gibson, la gardienne écossaise (1-2, 48ème min). La France mène alors 2-1. Evidemment l’Ecosse va pousser, pousser et encore pousser mais la défense française sera héroïque avec Mathilde en dernier rempart.

Victoire 2-1, c’est la plus belle performance internationale depuis très longtemps. Demain, il faudra confirmer face à l’Ukraine, courageuse face à la Corée (défaite 5-0).

 

 

 

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

Coaching Performance 2018: 7 et 8 Sept. 2018 - INSEP - Paris
Fête du Sport: 21 Sept. 2018 - Base de loisir de Cergy
Comité Directeur: 5 et 6 Oct. 2018 - Segré (49)
Village Sentez-Vous sport: 29 Sept. 2018 - Parc de la Villette (75)
#RoadToBhuba - Stage Hommes: 17 au 19 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club
#HSO - Stage Dames: 12 au 14 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.