Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Equipe de France Féminine

Malgré quelques absences, les Bleues de Gaël Foulard se sont retrouvées en groupe pour un stage de préparation à Bruxelles au Royal Racing Hockey. Retour en images sur le stage des A DAMES. 

 

Après plus de 9 mois sans se rassembler en Équipe de France, les joueuses de Gaël Foulard ont pu, pour la plupart, se retrouver lors de deux stages de préparation. Nous avons rencontré le sélectionneur pour en savoir plus sur les stages : « Les Filles étaient très contentes de se retrouver, surtout lors du premier stage de fin septembre. Elles avaient beaucoup d’énergie et d’envie après 9 mois sans rassemblement en Bleu. L’atmosphère était vraiment bonne. Le stage fut très qualitatif en termes d’entrainements. Les filles étaient en forme, et certaines métamorphosées grâce au travail physique pendant la période de confinement».

En effet, les filles sont du même avis, notamment Alice Lesgourgues : « Le stage s’est super bien passé, c’était déjà notre deuxième rassemblement depuis la levée du confinement. Le programme de début de saison est plutôt chargé en termes de rassemblements, ce qui permet de retrouver nos marques quand on joue ensemble. Nous sommes toutes impliquées dans le projet, et je pense que cela s’est ressenti au travers de l’engagement de chacune sur le stage.». 

L’entraineur met l’accent sur le côté humain d’un tel rassemblement. Cela apporte beaucoup aux filles : « La semaine dernière s’est déroulé le second stage après le premier organisé fin septembre. Le club du Racing Club Hockey de Bruxelles est notre nouveau camp de base. Le club nous met vraiment dans les meilleures dispositions pour nous aider et nous offrir les meilleures conditions de travail.  Ce nouveau format de stage accompagné d’un changement de lieu apporte un renouveau dynamisant pour tout le monde et permet de rompre la routine habituelle. C’est vraiment très positif et lance du mieux possible notre nouvelle campagne qui comme chacun le sait sera déterminante à notre but ultime ; nous qualifier pour les jeux de Paris en 2024.».

 

858a2c8d db32 4b6c afa3 d8c5118c646f

 Les Bleues de Gaël à l'entraînement

 

Enfin l’Équipe de France féminine participe à un stage, ensemble. Malgré les conditions difficiles en vue du contexte, le stage se déroule bien. Victoire Arnaud nous raconte : « Le stage se déroule vraiment bien, à part le fait que nous ne sommes malheureusement pas au complet (potentielles contaminations au Covid-19), c'est un bon moyen de pouvoir continuer à travailler autant physiquement, techniquement et collectivement malgré la situation liée aux conditions sanitaires actuelles. ». 

Les filles se retrouvent après de longs mois sans stage. Pour ces joueuses qui s’apprécient sur et en dehors du terrain, cela fait forcément du bien mentalement aux nos Bleues. Victoire Arnaud, sur le fait de se retrouver : « Cela fait du bien de se retrouver, car pour la plupart on ne s’était pas revu depuis janvier 2020... C'est vrai qu'on ne s'est jamais rassemblé autant de fois en si peu de temps, et ça va apporter beaucoup à l’équipe sur le long terme, d'entretenir des relations autant sur le plan social qu'au niveau du hockey pur. Car il faut savoir que depuis fin septembre, la fédération nous a donné la possibilité de se rassembler pendant 4 jours toutes les deux semaines lors de stages. ».

Alice poursuit : « Nous n’avions pas eu de rassemblement depuis le dernier stage à Antibes début janvier, cela commençait à faire long. Depuis les quelques années nous jouons ensemble, nous avons créé un véritable groupe sur et en dehors du terrain. Pour ma part, toute l’équipe m’avait beaucoup manquée (j’espère qu’elles étaient contentes de me retrouver). C’est aussi super de pouvoir se retrouver sur le terrain car le style de jeu et les entraînements sont différents de ceux dont on a l’habitude en club. »

 

 

d5e05297 b133 4d10 8725 8ad377b825a0

Séance musculation pour le collectif

 

Au programme de ce stage un premier entrainement le lundi tous ensemble, staff compris, après le premier déjeuner. Elysée Lecas nous raconte : « Le stage se compose souvent de 2 voire 3 séances par jour de hockey ou de fitness. Cela peut être adapté au cas par cas s’il y a une échéance de club tel un match en semaine ou autre événement. Les Bruxelloises résident chez elles et s'entrainent en club le soir et les autres (Espagne, Pays-Bas, etc.) logent ensemble. » Le mardi, entrainement le matin à 10h15 et l’après-midi à 14h30. L’entrainement de l’après-midi comprenait des séances physiques et des séances hockey. Chaque matin, les joueuses se réunissaient sur le terrain pour un entrainement de hockey. Le mercredi après-midi était réservé à la musculation

Pourtant, il a fallu s’organiser pour réussir à organiser un tel stage, selon Gael Foulard : « Les matchs reportés en Belgique en semaine nous ont forcé à nous adapter avec des entraînements ciblés. Nous n’avons pas fait trop d’opposition afin de ménager les joueuses concernées. Nous avons donc monté les séances en fonction de ce paramètre et bien calibré la charge de travail en collaboration avec les clubs. 

Le contexte nous a contraint à revoir l’objectif du stage. Nous avons travaillé essentiellement sur la technique individuelle et collective. Nous avons axé le travail sur la finition et l’organisation tactique dans le cercle. Plus spécifiquement nous avons mis le focus sur la vitesse et la qualité technique dans les transmissions lors des phases de transitions entre les lignes et les postes. » 

Gaël semblait très satisfait des stages : « Nous avons organisé un stage complet, comme nous le voulions. Il y eu au total 4 séances hockey, 1 de musculation et 1 de physique axé sur la technique de course. Le travail vidéo aura lieu un peu plus tard lorsque nous serons en capacité de faire des matchs. Pour l’instant, je fais de la vidéo préparatoire en vue justement de ces matchs».

 

b621dd8e 9a5d 4fca 98b9 1d8800069691

Les Bleues de Gaël à l'entraînement

 

Ce stage permet aux filles de se concentrer sur leurs objectifs avec le maillot tricoloreElysée Lecas nous parle de la chance qu’elle a de porter le maillot de l’Equipe de France et de ses objectifs : « J'aime énormément ce maillot et à chaque compétition, je savoure la chance que j'ai de le porter. D'un point de vue personnel, j'aimerais arriver et prête à 1000% pour les objectifs de cet été et servir au mieux le collectif. On a toute 2024 en tête mais il faut travailler étape par étape et se concentrer sur les échéances à venir à court terme pour rêver plus loin. ».

Alice aussi évoque ses objectifs en Equipe de France : « A plus court terme, notre objectif collectif est la bonne performance en coupe d’Europe B cet été, avec bien sûr dans le viseur, la montée en groupe A. A plus long terme, notre objectif collectif est la participation aux Jeux de Paris 2024, ce qui serait historique pour le hockey français féminin. Quant à mes objectifs personnels, j’aimerais évidement prendre part à ces compétitions et apporter une plus-value à l’équipe. Bien évidemment, je pense beaucoup aux JO, qui seraient l’accomplissement d’une carrière sportive, mais aussi le rêve d’une vie. »

Quant aux objectifs en club, il est essentiel de continuer de se préparer avec le staff de l’Équipe de France pour s’enrichir. Elysée Lecas nous explique : « C'est la deuxième saison que j'entame au Royale Wellington. J'apprends chaque jour du niveau belge. On vient de monter en DH et l'entrée en matière est compliqué contre des clubs bien plus forts. J'aimerais qu'on se maintienne la saison prochaine et évidement en tant qu’attaquant, si je peux y contribuer personnellement je serai satisfaite. » tandis que Victoire Arnaud nous raconte : « Mes objectifs sont de poursuivre ma progression avec mon club belge (Royal Wellington) au plus haut niveau mais aussi de continuer à évoluer au sein du collectif France afin de se préparer au mieux pour l’échéance importante qui aura lieu l'été prochain en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. ».

Alice poursuit : « Mon début de saison en club avec le SPV complutense (à Madrid), se passe plutôt bien. Je joue avec l’équipe 2 du club, qui évolue en deuxième division espagnole. J’ai intégré l’équipe avec 3 autres françaises (la sereine Marie Simon, la technicienne Gabrielle Verrier et la formidable Laure Paleix). C’était vraiment sympa de pouvoir découvrir une nouvelle équipe en étant bien entourée ! Petite pensée pour mon club de cœur, le SA Mérignac qui vit des débuts un peu plus difficiles. Allez la team ! »

Nous avons demandé à Gaël quelle était la suite pour l’Équipe de France A DAMES : « Nous avons un autre rassemblement prévu dans 15 jours. Le championnat va s’arrêter quelques temps en Belgique d’après ce que j’entends mais rien de confirmer à ce jour. Beaucoup de matchs sont remis et délacés, cela risque d’impacter notre organisation initiale. J’attends d’avoir plus d’informations pour ajuster au cas où. Nous avons anticipé toutes les possibilités, mais nous devons encore attendre un peu pour organiser au mieux les choses. Nous devrons sans cesse nous adapter. C’est aussi ça le haut niveau…

Nous avions initialement un programme de matchs contre des clubs hollandais, malheureusement tout s’est annulé. Nos prochains matchs, nous l’espérons, devait se jouer en janvier à Antibes contre le Pays de Galles. J’ai espoir d’y jouer. Croisons les doigts. Le prochain objectif officiel est la Coupe d’Europe Féminine à Prague cet été. Nous serons prêts. ». 

 

Nous souhaitons donc à Gael et ses joueuses de réussir leurs objectifs collectifs et personnels. Les rassemblements comme celui-ci permettent de développer l’entente mais aussi de se perfectionner et de progresser sur le plan physique et technique.

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.