Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Equipe de France Féminine

Après une magnifique qualification obtenue contre le Pays de Galles sur le score de 2 buts à 1, l'Equipe de France féminine se retrouvait en finale contre la Biélorussie. Malheureusement les Bleues échouent sur le fil contre une équipe qui méritait sa victoire. 

 

Samedi 21 août 2021

Biélorussie 1 - 0 France

 

 

Valeureuses mais battues
 
« Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne ! » cette citation attribuée à de nombreux champions est plus que jamais ancrée dans les têtes des joueuses françaises au moment de rentrer sur le terrain. Elles n’ont rien à perdre et tout à gagner dans ce deuxième duel de la semaine (victoire 2/1 pour la France le 15 aout dernier). 
 
Le match s’ouvre sous un long round d’observation et il faut plus de 5’ pour voir une première incursion des biélorusses dans le cercle français. Suivie d’une deuxième occasion, encore plus dangereuse. Les Bleues subissent ce début de match et concèdent un premier PC à la 8’magnifiquement détourné par la crosse de Mathilde Pétriaux. Encouragées par Coach Foulard, les françaises sont assez timides et tentent, sans succès, de partir en contre. 0/0 à la fin du premier quart temps.
 
Les biélorusses se montrent à nouveau dangereuses dès la reprise et reprennent leur nette domination face à une défense française bien regroupée qui tient le choc… Et qui concède un PC à la 26’, mal négocié par les biélorusses. Pas d’autres occasions en cette fin de première mi-temps, globalement dominée par la Biélorussie.
 
IMG 6743 min
Le groupe à la mi-temps du match (c) Milos Brezina 
 
Une défense héroïque
 
Héroïques, les françaises défendent dès la reprise 3 PC successifs à la 33’. Sur un contre rapidement mené, les françaises obtiennent un premier PC à la 34’, bien arrêté par la gardienne adverse. Les biélorusses dominent, sont sur toutes les balles et contraignent les bleues à jouer dans leur 22 et à tenter des contres. Ce qu’elle font très bien à la 37’ en obtenant un deuxième PC, mal bloqué. Les occasions se succèdent pour les biélorusses et Mathilde Pétriaux multiplient les exploits dans ses cages. 2 nouveaux PC redonnent un peu d’allant à l’équipe de France qui joue crânement sa chance en cette fin de quart-temps (0/0).
 
Le dernier quart débute par une exclusion temporaire (2’) d’Inès Lardeur, une nouvelle fois sans conséquences. Les françaises ne lâchent rien et sont à nouveau recroquevillées dans leur 22. Elles concèdent un 6e PC à la 53’, cette fois transformé en but sur un magnifique tir à bout portant (0/1 pour la Biélorussie). Les françaises n’ont plus le choix, elles se ruent à l’attaque pour tenter d’égaliser dans les dernières minutes. Sur PC bien contré, sur actions de jeu, elles attaquent tout azimut mais ne parviennent pas à toucher la cible ! Dernière occasion à la 58’ et but justement refusé pour les bleues qui voient leur rêve s’envoler… mais qui nous ont montré leur capacité à rivaliser avec des équipes mieux classées, leur force de caractère et les énormes progrès accomplis. 
 
IMG 6809 min
Mickaela Lahlah (c) Milos Brezina
 
Yohanna Lhopital a été élue meilleure joueuse du tournoi ! Les Bleues repartent avec le devoir accompli et de gros points au classement international.
 
RP2 9149
 
Rendez-vous octobre pour les qualifications de la coupe du monde 2023.

 

 

20 août 2021

France 2 - 1 Pays de Galles

Buteuses : Julie Brachet et Emma Van der Zanden 

 

Les françaises confirment leur progression

Après son remarquable parcours en poule B, 3 matchs, 3 victoires, l’Equipe de France Dames affronte le Pays de Galles en demi-finale. Une équipe solide, classée 2 places devant la France au ranking mondial, que la France avait rencontré 3 fois en matchs de préparation en janvier dernier à Antibes (1 défaite, 1 nul et 1 victoire).

Les Bleues retrouvent leur maillot bleu et se procurent d’entrée (2’) deux belles occasions ratées d’un cheveu… Mais sur leur première attaque construite, les galloises obtiennent un PC (6e) tiré juste à côté du but de Mathilde Pétriaux. Les françaises font intelligemment tourner la balle et la maîtrise du jeu s’égalise. Nouvelle occasion pour Tessa Schubert, qui se voit une nouvelle fois contrée par la défense adverse (14’). La France a bien pris le match en main et aurait mérité de mener au score à l’issue de ce premier quart.

Le Pays de Galles attaque le deuxième quart par un PC bien stoppé par la gardienne française (16’). Puis un deuxième à la 18’, mal combiné par des galloises désormais installées dans le camp français. La France réagit sur PC non converti à la 19’. Exclusion sur carton vert d’Albane Garrot à la 22’ sans conséquence pour les Bleues. Un nouveau PC (23’) sur contre permet à la France de se créer une nouvelle occasion. La France pousse et domine cette fin de mi-temps, sans parvenir à marquer ce premier but pourtant largement mérité… Mi-temps (0-0).

 

YMAG4oEA

Yohanna Lhopital et Delfina Gaspari  

 

Une juste récompense

Après une période d’observation; c’est la France qui trouve le chemin des filets par un tir bien placé de Julie Brachet à la 34’. Une juste récompense pour les joueuse de Coach Foulard très entreprenantes et bien organisées. Les Bleues renforcent leur défense et se livrent en contre-attaque face à des Galloises qui jouent leur va-tout. Et c’est Emma Van der Zanden qui concrétise une deuxième fois d’un tir entre les jambes de la gardienne adverse (41’). Inès Lardeur prend le jeu en main et oriente son équipe de son poste de « demi-centre à l’ancienne ». Un joli tir français vient ponctuer ce 3e quart temps largement à l’avantage des Bleues.

Sur un PC à la 48’, la France réussit sa combinaison mais manque la cible. Les occasions s’enchaînent et ce sont les galloises qui convertissent un PC à la 48’ (2/1). Galvanisées par cette réussite, elles multiplient les attaques mais se heurtent à une bonne défense française. Pas question de faiblir à l’entame du « money time ». Coach Foulard donne de la voix pour encourager et placer les joueuses françaises. Julie Brachet, seule face à la gardienne, obtient un PC (53’) contré par les galloises. La tension est extrême, « Allez les Bleus, les supporters sont là » retentissent dans les tribunes du stade au moment de sortir coup sur coup 2 PC gallois. Les 2 équipes ne lâchent rien et le combat est intense. 58’, un PC gallois est à nouveau contré par la défense bleue. Même sanction à la 59’ mais heureusement mal négociée par les galloises. La France n’a plus qu’à savourer cette magnifique victoire qui lui ouvre les portes de la finale contre la Biélorussie qu’elle a déjà battu par 2 buts à 1 en match de poule.

RDV samedi 21 août à 16h00 pour la grande finale contre la Biélorussie. 

 

 

Emma Ponthieu, capitaine de l’équipe de France : « Nous sommes très contentes. Nous voyons qu’il y a du monde qui nous suit sur les réseaux et cela fait très plaisir. Nous avions plusieurs objectifs qui ont évolué avec l’avancée dans la compétition : Top 5, top 4 puis top 2. Maintenant nous visons la première place. Nous méritons nos victoires. Nous nous sentons super bien physiquement et nous jouons bien. Nous remplissons les objectifs un a un. Il y’a un an, personne aurait cru à ce résultat, même nous. 

Ce résultat nous ouvre des portes. Ce top 5 nous emmène à Rome en octobre prochain (Tournoi qualificatif pour la Coupe du Monde de 2022). Cela va nous faire faire des matchs contre des bonnes équipes à Rome. Dans 1 an, nous aurons un tournoi pour l’EHC 2023. Nous rencontrerons, en théorie, des équipes moins fortes. Le top 2 n’accorde pas de montée ni de descente directe cette année donc nous n’avions pas de pression. Nous avons joué les matchs pour nous ! 

A Prague, lors d’un Championnat d’Europe II, nous avions des supporteurs incroyables. A domicile nous aurons une énorme effervescence et cela nous aidera pour Paris 2024 donc je souhaite qu’un club puisse organiser un tournoi en France ! Quel plaisir de voir le soutient derrière nous. Pour le hockey français, il nous faut ce tournoi ». 

 

 

Gaël Foulard, sélectionneur de l'Equipe de France : « Nous avons connu une première mi-temps de feu avec un esprit d’équipe de folie. Nous avons la meilleure défense du tournoi. Physiquement, nous avons le meilleur niveau au sein de ce Championnat d’Europe. Les filles avaient un rythme incroyable. Notre objectif est atteint. Les filles ont réalisé une énorme performance.

Avec l’ancienne méthode, nous serions déjà monté en Elite. Nous sommes montés du CE III à I directement. Nous sommes montés avec la Lituanie et cette dernière a tout perdu avec un gros score. Le travail paie ! Je pense au travail de Yohan et travail du staff complet… de mon adjoint Nicolas à Carole. C’est la tavail de tout un staff, quelle harmonie.  

Nous avons connu notre meilleure mi-temps contre le Pays de Galles (cf. La première période). Mentalement ce n’est pas facile à gérer quand t’es outsider et que tu mènes 2-0. Les filles m’ont bluffé. Il s'agit de la 7ème équipe la plus jeune du tournoi et la 5ème au nombre de sélection.. Nous sommes la 3eme équipe la plus jeune et la plus inexpérimentée. Quelle maturité. 

Nous allons jouer demain pour gagner. Nous connaissons une atmosphère incroyable, une dynamique incroyable. Tous les voyants sont au vert pour la suite ». 

 

 

 

18 août 2021

France 1 - 0 République Tchèque

Buteuse : Gabrielle Verrier (52’)

 

La passe de TROIS

Déjà qualifiée en première position de sa poule, l’Equipe de France aborde ce match avec sérénité et en pleine confiance. Plus d’enjeux pour la République Tchèque, à domicile, qui doit battre nos Bleues par 3 buts d’écart pour espérer atteindre la carré final de ce tournoi européen. Toutefois, les Bleues se doivent d’engranger des points au rankign FIH et il est important de remporter ce match pour cela. 

 

Les Bleues, de nouveau en maillot rouge, alignent cette fois Mathilde Pétriaux en dernier rempart. Un début de match équilibré avec une forte pression des tchèques au milieu du terrain et une équipe de France qui réagit sur contre attaque. Un PC de chaque côté non converti et quelques incursions dans les cercles adverses concluent un premier quart avec une légère domination des joueuses tchèques.

 

Bonne circulation de la balle en 2e quart temps avec de belles constructions de jeu pour les 2 équipes. La France obtient un PC à la 29’, une nouvelle fois bien tiré, mais arrêté par la gardienne adverse. La mi-temps est sifflée sur cette égalité qui reflète assez bien l’engagement des 2 équipes et la solidité des 2 défenses.

 

f06i3132 1 51389151785 o

Mickaela Lahlah (c) Milobr2012 

 

Une 2e mi-temps débridée

La France débute la 2e mi-temps par 2 belles incursions dans le cercle adverse, bien contrées par la défense tchèque. Et c’est en double infériorité pour les françaises, avec les cartons verts de Van der Zanden et de Lahlah, que la France obtient un PC  malheureusement gâché par un mauvais blocage. Dernière alerte pour les Bleues avec un PC tchèque non converti à la 45’.

Les 2 équipes entament à fond la 4e période, le jeu s’anime et la France trouve enfin le chemin du but sur une jolie action, ponctuée par une série de courtes passes dans le cercle conclue par Gabrielle Verrier (1/0 - 52’). Piquées au vif, les tchèques jouent le tout pour le tout mais la France reste très dangereuse sur contre-attaques. A 2’ de la fin, la République Tchèque rate un PC sorti par les françaises. 3 matchs, 3 victoires, 9 points… les françaises peuvent enfin savourer ces excellents résultats avec leurs fidèles supporters présents à Prague.

 

f06i3205 2 51387381097 o

Gabrielle Verrier, unique buteuse du match ! (c) Milobr2012 

 

Excellente préparation pour la demi-finale de vendredi 20 août à 17h00 contre le Pays de Galles. Les Bleues comptent désormais 10 matchs officiel de suite sans défaite ! Une trajectoire remarquable !

 

Gaël Foulard : "Nous étions bien en place tactiquement, mais nous avons manqué de ténacité avec la balle. Toutefois, nous ne nous sommes pas affolé. Jamais nous étions en difficulté malgré la domination adverse. A noter qu'on a marqué un but qui a été injustement refusé. Chapeau aux filles qui ne se sont pas énervé et qui ont tout donné. Nous avons la meilleure défense du tournoi, avec un second cleansheet d'affilée et seulement un but encaissé sur la phase de poule. Chapeau aux filles.

Nous avons remporté ce match parce que nous avons retourné le match avec l’ascendant physique ! Physiquement, nous sommes dans les meilleures du tournoi. Un grand bravo à Yohan Auger pour tout le travail accompli avec le groupe.

 

Gagner quand a priori il n’y a pas d’enjeu, un grand bravo. Le match était très important vis à vis du ranking. Cela confirme l’état d’esprit du groupe. Grand coup de chapeau à elles. Personne ne triche et le travail paie. La défense est remarquable. De plus, gros travail d’analyse sur les PC défensifs puisque nous n'en avons pas encaissé, une nouvelle fois. Il faut continuer et tout donner. Le groupe est resté calme et serein tout le match. 

Pour la suite, nous allons affonter le Pays de Galles qui a l'une des meilleures attaques du tournoi. Nous avons toute la journée demain pour analyser les 3 matchs des Galloises. Nous allons passer notre journée à cela. Les filles auront de la récupération, une séance d'activation à l’heure du match et une présentation vidéo le soir. » 

 

 

 

 

Mardi 17 août 2021
France 1 - 0 Autriche 
Buteuse : Eve Verzura
 
 
Une rapide ouverture du score 
Gaël Foulard a décidé de titulariser la gardienne de but Lucie Ehrmann, qui honore sa 9ème sélection en Equipe de France. Le premier quart débute fort du côté des Bleues, évoluant en rouge pour ce match. Rapidement, les Bleues poussent et Eve Verzura profite d’une superbe déviation de Tessa Schubert pour être seule face au but dans le cercle. Elle décoche un tir et trompe la gardienne adverse ! (1-0). Après ce but tricolore, l’Autriche inverse complètement la tendance et pousse fort à son tour. Elle obtient un PC dangereux à la 13’. 
De même, lors du deuxième quart, l’Autriche poursuit sa pression et obtient 2 Penalty Corner successifs, bien contrés par Lucie Ehrmann qui réalise un excellent plongeon. Toutefois, le jeu reste assez fermé des deux côtés et la mi-temps est sifflée sur ce score de 1-0 pour la France, malgré le carton jaune d’Albane Garot qui quitte ses co-équipières pour les 5 dernières minutes de cette mi-temps. 
 
 
DSC 4433 min 
Eve Verzura (c) Poor.Photo
 
Difficile victoire, mais acquise !
La seconde mi-temps se poursuit à l’identique. L’Autriche pousse pour revenir au score mais tombe sur une défense française bien organisée et qui ne panique pas. Les deux équipes obtiennent un PC, encore une fois sans succès. Elles commettent des erreurs techniques qui rendent le jeu difficile. Par vague, les Autrichiennes frappent à la porte française mais les Bleues ne sont que très rarement inquiétées. Elles s’arcboutent à ce résultat et luttent pied à pied en défense sans jamais rien lâcher jusqu’au coup de sifflet final.
 
L’Equipe de France féminine obtient une qualification pour les demi-finales et remplit ainsi son objectif initial ! Les Bleues s’assurent d’un top 4, leur permettant de participer à un tournoi qualificatif à Rome pour la Coupe du Monde 2022*. Enfin, les Bleues visent dorénavant une qualification pour la finale, ce qui augmenterait leurs chances de participer aux Championnats d’Europe I de Monchengladbach (Allemagne) en 2023 !
 
* à Amsterdam (Pays-Bas) & Terrassa (Espagne)

 

 

85a3bb4b 2b26 459e 99e6 b9a812673e3e

Célébration des joueuses après la qualification en demi-finales 

 

Gaël Foulard, sélectionneur de l'Equipe de France féminin : "C’est une victoire dans la douleur mais il s’agissait d’un match a enjeu. Il s’agit donc d’une très bonne nouvelle.  

Les filles ont tenu. Les consignes ont été bien appliquées. Mais à notre but marqué, les choses se sont un peu arrêtées. On aurait pu largement mieux faire sportivement. Il y avait énormément d’enjeux ! Ce groupe n’a jamais vécu ça. 

Le niveau reste relevé, on verra la suite demain. L'objectif du top 4 est atteint, maintenant il ne faut plus rien s’interdire. On doit penser à a gagner le plus de matchs et le plus de points. Demain on veut gagner mais ce poids va nous soulager un peu. On recharge les batteries et on repart. Les Tchèques ont peu de chances de se qualifier à moins d’une victoire de l’Autriche pour elles. Nous verrons ça le soir puisque nous jouons les derniers. Mais ça ne change rien de notre coté. 

Grande satisfaction du projet qui a commencé il y a 3 ans. On confirme notre niveau, la progression ne s’arrête pas. » 

 

318 min

Gaël Foulard (c) Poor.Photo

 

 

 

Dimanche 15 août 2021 

Biélorussie 1-2 France

Buteuses : Victoire Arnaud et Yohanna Lhopital 

 

Dominer n'est pas gagner !

Pour ce premier match de l'Equipe de France féminine dans ce tournoi européen, les coéquipières d'Emma Ponthieu partaient dans l’inconnu en affrontant une équipe biélorusse absente du concert international depuis de longs mois. Le staff des Bleues martelait sa confiance dans un groupe bien préparé cette année. Capable du meilleur, l'Equipe de France A Dames entame le match de belle manière en monopolisant la possession de la balle. Les Bleues obtiennent d’ailleurs rapidement un Penalty Corner qu'elles ne concrétisent pas. Quelques secondes après, l'Equipe de France obtient une occasion de shoot dans le cercle adverse. Toutefois, et malgré cette légère domination, les Bleues encaissent un but sur PC. Les Bleues repartent dans le deuxième quart la tête haute et poursuivent leurs efforts ! Elles obtiennent pas moins de 4 PC et continuent de dominer dans les entrées dans le cercle (20 pour la France contre 13) ainsi que dans la possession de la balle (9 Longs corners contre 6, 8 tirs à 4 et 8 Penalty Corner contre seulement 3 pour la Biélorussie). Cependant, les combinaisons ne fonctionnent pas et les joueuses de Gaël Foulard ne trouvent pas la solution lors de la première période. 

 

 

edf a dames prague1 match1

Les Bleues célèbrent leur première victoire à Prague

 

 

Les efforts finissent pas payer

Malgré le score défavorable, les Bleues ne faiblissent pas et poursuivent leur domination. Avec deux PC en début de quart, les Bleues continuent de pousser. Sur le 8ème PC offensif, et un changement de combinaison, l'Equipe de France ouvre son compteur dans la compétition ! Victoire Arnaud surprend tout le monde et décoche un tir qui fait mouche (1-1). Suite à l'égalisation tricolore, les débats s'équilibrent. La Biélorussie obtient un PC et maitrise globalement la balle dans ce troisième quart-temps. Il reste donc un quart pour faire la différence. Si le début du quart ressemble à la fin du 3ème, les dernières minutes penchent du côté des Bleues puisque la Biélorussie concède un carton vert puis un jaune. La supériorité numérique donne un avantage que l'Equipe de France ne tarde pas à concrétiser. Yohanna Lhopital déjoue la portière adverse et permet aux siens de mener 2 buts à 1 à seulement 3 minutes de la fin du match (1-2). Gaël Foulard décrit le but de la joueuse au numéro 8 :"Yohanna rentre dans le cercle, dribble et d'un joli tir trompe la gardienne adverse. La remontée de Yohanna ? Une spéciale de sa part ! Il lui suit d’une balle et elle est capable de faire mouche". 

   

634 min

Yohanna Lhopital, buteuse décisive contre la Biélorussie ! 🇧🇾 (c) Poor.photo

 

Le sélectionneur des Bleues évoque la rencontre : "Il y a 3 ans, nous n'avions pas vu le jour. Aujourd'hui, nous avons nettement dominé le match. Je suis presque déçu avec notre manque d'efficacité mais avec le recul, c'est une victoire importante et très appréciée. Je suis très satisfait parce que c'est le genre de scénario qu’on avait l’habitude de perdre. Nous avons été capable de passer la deuxième vitesse malgré le score défavorable. Physiquement, nous étions bien. C'était une match très sérieux de notre part, très appliqué et nous n'avons rien lâché. Cette équipe à une qualité incroyable. Elles n’ont pas sombré. Nous avons bien travaillé avec les séquences en direct sur le banc. Cela nous a permis de corriger des choses pendant le match. Il ne faut pas oublier que la gardienne adversaire a fait un super match mais l'attitude des joueuses est irréprochable. Le 4ème quart est toujours le plus important dans les matchs internationaux et cela se confirme aujourd'hui. Il ne faut pas oublier qu’elles sont 22ème et nous 28. Il y a 2 ans, cette équipe était en A, nous en C. 

 

Nous avons joué le jour le plus chaud, contre la meilleure équipe. Le programme est maintenant idéal avec les têtes tournées vers l’Autriche. Nous avons observé nos deux prochains adversaires dans leur rencontre commune. L'Autriche a mal commencé, mais cela s’est équilibré après quelques minutes. L'Autriche joue par vagues. Les deux équipes jouent un style très différent. L'Autriche est une équipe jeune mais bien préparée physiquement. Nous avons désormais une carte à jouer. Demain matin le programme est le suivant : petite séance de récup, un apreès-midi plutôt calme avec du terrain et de la vidéo demain soir sur la tactique défensive contre l'Autriche". 

 

Les Bleues ont réussi un joli coup en s'imposant contre la 22ème nation au classement FIH en dominant globalement la rencontre et en trouvant la faille au bon moment. Si l'exercice du Penalty Corner n'a pas joué en faveur des Bleues, elles peuvent être fières de leur performance qui leur permet de prendre les devants dans la compétition en attendant le match entre la République tchèque et l'Autriche ! 
 
edf a supporteurs prague1 match1
Les supporteurs des Bleues présents à Prague 
 
Prochains matchs :
17/08 France-Autriche à 16h45
18/08 France-Tchéquie à 19h00

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter