Equipe de France Jeune

Nos deux équipes de France U18 sont en ce moment même à Glasgow pour y disputer les Championnats d'Europe U18 Groupe II, du 24 au 30 juillet 2016. Pour tout savoir sur cette compétition, les échéances auxquelles nos Bleuets sont confrontés et le dispositif mis en place pour que vous suiviez au jour le jour les équipes de France, c'est par ici !

 

CE U18 Une

 

Deux équipes de France, pour un seul et même objectif !

 

Cette année, les ambitions sont claires et ambitieuses : remonter les deux collectifs France U18 parmi l'élite du Hockey Européen, en accédant dans le Groupe I lors de la prochaine édition des Championnats d'Europe U18, et ainsi intégrer le Top 8 des nations européennes. Pour cela, il faudra atteindre la finale et donc finir parmi les deux meilleures équipes des tournois (féminin et masculin).

La génération de joueurs et joueuses sélectionnées est capitale pour le futur puisqu'elle correspondrait aux talents qui postuleraient à une place en Equipe de France A maculine et féminine en vue des Jeux Olympiques de 2024, qui pourraient se dérouler à Paris.

 

LE LIEU DE L'EVENEMENT : LE GLASGOW NATIONAL HOCKEY CENTER

 

Les championnats d’Europe (2) U18 se jouent au Glasgow National Hockey Center. Un superbe outil très comparable au centre d’Edimbourg où se sont déroulées par la passé des compétitions de référence. Ici ont été organisés en 2014 les Jeux du Commonwealth, ce qui a permis un bel appui de financement partagé avec la Ville de Glasgow. La fédération écossaise y a installé ses bureaux. Elle loue l’ensemble des installations (terrains, bureaux etc…) à la Ville de Glasgow qui est propriétaire pour un coût très intéressant.

Ce complexe a été très bien étudié à la taille des besoins du hockey écossais qui est d’ailleurs comparable au notre. Seul point négatif, il n’y a pas de logement mais une restauration. Les rassemblements sont donc généralement d’une journée, les grands clubs étant à 1h de route maximum.

Ces infrastructures regroupent :

  • 2 terrains flambants neufs éclairés
  • Un terrain principal avec tribune (environ 700 places)
  • Une structure architecturale regroupant vestiaires au rez-de-chaussée avec accès direct au terrain, des bureaux administratifs et une cafétéria à l'étage donnant accès à la tribune avec vur sur les 2 terrains

Ce complexe ressemble au projet déposé pour le site de Colombes que la FFH a présenté à la ville de Colombes, au Conseil Départemental des Hauts de Seine et au Comité de candidature Paris 2024.

Quelques photos pour illustrer nos propos :

Glasgow National Hockey Center 1Glasgow National Hockey Center 2

Glasgow National Hockey Center 3Glasgow National Hockey Center 4

Glasgow National Hockey Center 5Glasgow National Hockey Center 6

 

 

LES SELECTIONS

 

Equipe de France U18 Féminine :

  • AGRAIN Zoé, IH Lambersart
  • BRACHET Julie, Saint-Germain HC
  • DE TAEYE Inès, LUC Ronchin
  • DEMARS Alice, Douai HC
  • DEROO Clélia, LUC Ronchin
  • DESFOSSES Emma, HC Nantes
  • GAROT Albane, CA Montrouge
  • GASPARI Delfina, Saint-Germain HC
  • HERMANT Joséphine, Douai HC
  • HOUZE Anaëlle, LUC Ronchin
  • LHOPITAL Yohanna, FC Lyon HC HC
  • MAS Capucine, Villa Primrose
  • MONIER Valentine, FC Lyon HC HC
  • PEREZ Emma, FC Lyon HC HC
  • QUERLEU Charlotte, Cambrai HC
  • RIDEAU Clémentine, Racing Club de France
  • SIMON Marie, HC Nantes
  • STRUYS Victoria, Waterloo Duxks HC (BEL)

Encadrement technique : Cédric DE TAEYE, Guillaume QUIEVY, Philippe GOURDIN, Sarah MATTHYS, Théo PLOUVIER

 

Equipe de France U18 Masculine :

  • BELLENGER Amaury, Amiens SC
  • CHOVEAUX Charles, Royal Pingouin HC Nivellois (BEL)
  • CLEMENT Timothée, CA Montrouge
  • COFFIGNIEZ Adrien, Amiens SC
  • CURTY Eliot, CA Montrouge
  • FABRON Gaëtan, ASF Antibes
  • FAILLE Nicolas, Amiens SC
  • GOYET Louis, Saint-Germain HC
  • HOOGENDAM Hadrien, Victoria Rotterdam (NL)
  • LARDEUR Thibaud, Lille MHC
  • LENGLET Thomas, Amiens SC
  • MEGNEGNEAU Romain, Saint-Germain HC
  • MICHEL Antoine, CA Montrouge
  • PATOUX Antoine, Girondins de Bordeaux
  • POUPEE Martin, Amiens SC
  • TYNEVEZ Etienne, Lille MHC
  • VALLEZ Louis, Cambrai HC
  • VIGUIE Théo, Lille MHC

Encadrement technique : Aymeric BERGAMO, Vincent LE CROLLER, Gaël FOULARD, Justine EDOUARD, Delphine FAUQUET

 

LE TOURNOI MASCULIN :

 

CE U18 2016 FRANCE UKRAINE

 

Découvrez ci-dessous les matches de l'Equipe de France.

 

Matches de poules :

  • Dimanche 24 juillet à 14h45 : ECOSSE - FRANCE : 2-0

La mi-temps s’achève sur un score vierge (0-0) malgré tout de même une maîtrise du jeu en faveur de l’Ecosse. 1 seul tir au but et 1 PC à porter à notre crédit contre 5 tirs et 3 PC pour les écossais.

En 2ème période, un tacle glissé dans nos 22m et nous jouons à 10 durant 10mn. Bilan : 2 buts encaissés ! Le premier sur une attaque à la 15ème minute, le deuxième sur PC (sur rebond) à la 20ème minute.

Nos bleuets pressent et entrent 11 fois dans le cercle. Ils provoquent les fautes chez les écossais mais nous sommes improductifs en finition. Le mal français ? 3 tirs au buts très ouverts et 2 PC sans succès. Alors que nous tirons hors cadre les écossais cadrent quasiment tous leurs tirs. A noter la bonne prestation de Romain Megnegneau comme gardien.

Il est dommage que nous ayons réussi à déstabiliser nos adversaire seulement dans le dernier quart d’heure. Défaite : 2-0

Les remarques du Directeur Technique National pour avancer :

     Réussir une contre-attaque c’est : alterner largeur-profondeur et maintenir le bon timing
     La prise d’info doit se faire à « 360° » pour toujours anticiper afin de prendre la meilleure décision
     L’art du jeu dans le cercle est : gérer les espaces (éviter de s’empaler sur le gardien de but), oser prendre ses responsabilités et partager avec le partenaire et surtout jouer dans le « contretemps ».
     Simplement progresser ne serait-ce que légèrement dans ces domaines et nous atteindrons les demi-finales

Nous avons confiance et le prochain match face à l’Ukraine (2-2 face au pays de Galles) lundi 25/07 à 16h30 sera positif car la performance sera, espérons, au rendez-vous.

 

  • Lundi 25 juillet à 17h30 : FRANCE - UKRAINE : 3-1

Première minute de jeu, PC pour la France, belle remise au donneur et Eliot Curty loge la balle dans la planche du but. Nos bleuets maîtrisent le jeu mais l’impuissance à scorer est criante. Nous connaissons la philosophie de jeu des nations de l’Est : puissance physique, défense solide et contre-attaque. Première alerte à la 31ème minute sauvée par Romain Megnegneau. Une minute plus tard, un marquage trop large laisse Yuri Dzemukh prendre la balle dos au but (à 6 mètres), et placer une superbe lucarne gauche imparable. Première période stérile et Aymeric Bergamo a certainement demandé un meilleur tempo pour déstabiliser cette défense très regroupée.

Si la 1ère période fût quand même assez équilibrée, la 2ème mi-temps sera quasiment une attaque-défense de plus en plus marquée au fur et à mesure de l’avancée du match : 16 entrées dans le cercle contre 3, 8 tirs au but contre 1 et 4 PC à 0. La domination est édifiante mais nos Bleuets ne marquent pas ! A la 55ème minute, balle déviée que Thimotée Clément contrôle au-dessus de l’épaule puis frappe et marque. On y croit ! Surtout que l’équipe gère bien la balle et l’Ukraine accumule les fautes (1 carton vert et 1 carton jaune). A la 69ème minute , Martin Poupée parachève notre domination. Victoire 3-1, voilà une bonne performance avant d’affronter le Pays de Galles mercredi 27 juillet pour une place en demi-finale.

 

Les remarques du Directeur Technique National pour avancer :

La France a joué le Pays de Galles 3 fois en préparation et 3 victoires à son actif. Mais attention : la compétition, c’est autre chose. Etre plus propre dans la transmission de balle (tempo et précision) et « oser » jouer dans le cercle avec des intentions bien prégnantes. Voilà certainement une des clés de la réussite. Place désormais à la récupération avant le match capital du mercredi 27 juillet.

 

  • Mercredi 27 juillet à 18h15 : FRANCE - PAYS DE GALLES : 2-1

Cela ne pouvait pas plus mal commencer. Engagement, 1ère attaque galloise et but … 30 secondes ! Une 2ème alerte puis nos bleuets prennent peu à peu le contrôle du jeu. C’est sur le 3ème PC qu’Antoine Patoux égalise sur un push direct planche gauche. La balle circule très bien et les gallois s’épuisent. Cependant la mi-temps s’achève sur ce score de 1-1. La 2ème mi-temps va être tendue. Au lieu de maîtriser le jeu par des passes précises et rythmées comme en 1ère période, nos jeunes s’énervent et 2 cartons jaunes de 10 minutes vont déstabiliser notre jeu et offrir quelques espaces aux gallois qui n’en demandaient pas tant. 4 cartons jaunes et 2 cartons verts sur le match, c’est beaucoup trop pour une équipe qui … domine. Sur une des rares actions « propres » de la 2ème mi-temps sur une passe décisive de Louis Goyet, Adrien Coffigniez donne l'avantage aux siens à la 53ème minute pour libérer les supporters, eux aussi très stressés. Les gallois sont « cuits » et le score ne bougera plus (2-1). Nos petits bleus sont en demi-finale et rencontreront l’Autriche !

Les remarques du Directeur Technique National avant la demi-finale de vendredi 29/07 :

     Centrer oui mais pas en raclette. Il faut shooter et perturber une défense placée crosse basse (point fort des autrichiens)
     Impossible d’imposer son jeu avec 6 cartons ! Il faut plus de sérénité et le staff va devoir gérer ce problème
     Néanmoins la dynamique du groupe est pas loin de devenir performante et on fait le pari qu’elle sera au rendez-vous vendredi : compréhension mutuelle entre les joueurs, confiance, fluidité … on en est capables.
     Demain journée de repos et enfin le match qu’on attend pour la remontée en A

 

 

Les matches à élimination directe des Bleuets :

 

 

  • Demi-Finale, Vendredi 29 juillet à 17h00 : AUTRICHE - FRANCE : 2-3 

Nous remportons ce match simplement parce que nos Bleuets étaient plus forts. Exceptés un temps faible en fin de 1ère période qui nous coûte très cher avec 2 buts en 2 minutes (33 et 35ème minute) et un excellent joueur en la personne de Philipp Shippan (n°19), nous pouvons dire que nous avons davantage créé que l’Autriche.

Nous entrons 15 fois dans leur cercle contre 12 et surtout nous avons 10 tirs au but contre 3 ! C’est vrai l’Autriche a cherché des PC (son point fort). 0 but direct sur PC mais quand même 1 penalty stroke sauvé par Romain Megnegneau, notre gardien de but, parfait durant tout ce tournoi. Notre PC défensif aura été une excellent arme durant le tournoi.

Nos buts : une échappée de Thimotée Clément qui trompe le gardien adverse subtilement d’un push bien placé (21ème minute). Que dire du 1er but d’Etienne Tynevez qui communique parfaitement et qui récupère la balle sur la ligne de fond pour tromper toute la défense d’une raclette glissée (26ème minute). Enfin, ce dernier récidive en 2ème mi-temps récidive sur un lobe contre le gardien de but à la 54ème minute. Quelques sursauts autrichiens mais nos Bleuets tiendront bien.

Mission remplie avec une remontée en A tant attendu. Cette équipe, on l’avait annoncé, a créé sa propre dynamique au fil des matches.

Ils disputeront la finale du tournoi samedi 30 juillet à 19h00 (heure française).

 

  • Finale : samedi 30 juillet à 19h00, FRANCE - POLOGNE, à suivre en direct vidéo sur la page Facebook FFH

 

 

LE TOURNOI FEMININ :

 

U18 F CE2016

 

Découvrez ci-dessous les matches de l'Equipe de France.

 

Matches de poules :

 

  • Dimanche 24 juillet à 12h00 : FRANCE - LITUANIE : 4-1

La France ouvre la marque dès la 3ème minute grâce un revers magistral en lucarne gauche de Yohanna Lhopital. La Lituanie est dangereuse par les percussions de sa capitaine .Samanta Jakovlevaite. La défense tient bien autour de ses 2 piliers Clélia Deroo et la gardienne Zoé Agrain. A la 20ème minute, sur le 2° PC, Albane Garot renforce le score sur shoot direct. Notre équipe se relâche et surtout défend trop bas. A la 26ème minute, suite à un PC, un penalty-stroke est accordé aux lituaniennes, ce qui leur permet de réduire le score. A 1 minute de la mi-temps, Zoé Agrain sauve l’équipe sur un 1 contre 1. Mi-temps : 2-1. Les joueuses de l’Est profitent de la 2ème période pour presser mais leur jeu est inefficace par manque de talent en attaque et surtout une incapacité à jouer derrière notre ligne des arrières. Au bout d’ ¼ d’heure, les Françaises se lâchent à nouveau. 1 minute après le tir au but de Delfina Gaspari, Yohanna récidive à la 23ème minute puis à nouveau à la 26ème minute…Triplé de la joueuse lyonnaise. Les Bleuettes s'imposent 4 buts à 1 pour leur premier match dans cette compétition.

Les stats :

     Entrées dans le cercle : FRA = 17 / LIT = 10
     Envois au but : FRA = 8 / LIT = 3
     PC : FRA = 5 / LIT = 4
     PS : FRA = 0 / LIT = 1
     38% de réussite sur tir au but pour la France et 20% sur PC … de bons résultats sous une pluie quasi continue.

Les remarques du Directeur Technique National pour avancer :

     Garder le bon tempo collectif
     Précision de la passe en donnant priorité au coup droit
     Attention aux pertes de balles en voulant trop rechercher certaines joueuses dans l’axe
     Défendre appuis au sol 

 

  • Lundi 25 juillet à 15h15 : UKRAINE - FRANCE : 1-4

Même score que la veille pour ce match de nos bleuettes face à l’Ukraine mais un tout autre scénario. Le match se résumerait presque à une attaque-défense tellement nos filles ont dominé : 26 entrées dans le cercle contre 8, 19 tirs au buts à 5, 5 PC contre 2.

Après avoir enfin mené à la 14ème minute grâce à un superbe shoot croisé de Delfina Gaspari on pense le match plié tellement la rencontre est à sens unique. C’est sans compter sur la capacité de réaction des ukrainiennes. Leur première entrée dans le cercle se situe à la 18ème minute et elles égalisent à la 20ème minute par Leonova. Deux minutes plus tard, suite à un PC de Yohanna Lhopital (22ème minute), sur un shoot après avoir éliminé la 1ère vague, nous reprenons l’avantage. Mi-temps sur le score de 2-1. La 2ème mi-temps sera du même type mais l’Ukraine, qui joue qu’avec un effectif de 15 et qui se repose véritablement que sur 3 bonnes joueuses (Handabura, Nikulina et Zakorko), sera de moins en moins dangereuse. Capucine Mas aggrave le score suite à une action « obscure » dans le cercle. A la 64ème minute, Julie Brachet contrôle sa balle dans le cercle, prend un léger espace et envoie un tir tendu qui trompe la gardienne Bairachna. Malgré encore de nombreux assauts, nous n’arriverons pas à aggraver le score pourtant bien mérité. Victoire 4-1 et une qualification assurée en demi-finale.

Le prochain rendez-vous, c'est mercredi 27 juillet pour nos Bleuettes pour le match pour la 1ère place face à la Biélorussie.

Les remarques du Directeur Technique National en vue de la demi-finale :

     Les « boomerangs » sur les balles dans l’axe sur relance
     La réussite sur finition : on est bien sur les shoots à distance mais on s’empale sur la défense lors des percussions sur les côtés
     Maintenir un tempo et donc un pression plus forte sur une durée plus longue : trop de portées de balle sur les turn-over, passes trop molles, un appui de trop …
     Ces points pourraient être les clés de la qualification en finale.

 

  • Mercredi 27 juillet à 12h00 : FRANCE - BIELORUSSIE : 1-1 (SO : 4-1)

Match décisif pour la 1ère place de la poule

Première mi-temps très compliquée pour nos petites françaises. Il faut attendre la 10ème minute pour entrer dans le cercle adverse et nous n’arriverons pas à tenter un seul tir au but. Un unique PC (27ème minute) à mettre à notre actif. Pendant ce temps, les biélorusses, suite à 9 entrées dans notre cercle, vont tirer 6 fois et obtenir 1 PC sauvé par Zoé Agrain. Notre gardienne fait la différence et colmate nos erreurs de relance sur le pressing haut adverse. Un temps faible de presque 15 minutes entre la 5ème et la 20ème minute nous fera du mal. Cependant nous atteignons la mi-temps sur un score vierge. En 2ème période, un 1er tir au but dès la 1ère minute nous fait espérer un changement d’attitude. Or, 1 minute plus tard, ce sont les biélorusses qui ouvrent le score par Karina Zhuk par un envoi en push croisé suite à une percussion venant de la gauche. Le jeu s’équilibre enfin, et la puissance biélorusse commence à faiblir. Leur engagement reste le même, ce qui occasionne des retards donc des fautes et donc 2 cartons jaunes. A la 16ème mn nous obtenons un PC que Delfina Gaspari transforme d’un très beau shoot direct. La fatigue se ressent (seulement 6 entrées dans le cercle et 3 tirs au but de part et d’autre). Le match se termine sur ce score et ainsi place à la série de shoot out facilement remportée par la France 4-1, avec une belle maîtrise. Nous terminons 1ère de cette poule ce qui est une belle performance. Maintenant, il faut préparer le match le plus important de la compétition, celui de la montée, on est venu pour cela. On a tous confiance en cette équipe dont la dynamique fait plaisir à voir ! L'équipe de France rencontrera la République Tchèque en demi-finale, 2ème de l'autre groupe.

Les remarques du Directeur Technique National avant la demi-finale de vendredi 29/07 :

     Beaucoup de difficultés à résoudre le pressing adverse : une circulation de balle plus rapide et rechercher les espaces dans les couloirs afin d’éviter les boomerangs. Oser fixer le 1er rideau et avoir confiance. Cela s’est produit en 2ème mi-temps mais avec des adversaires plus usées.
     A l’inverse quand nous pressons, cela doit se faire ensemble, ce qui veut dire que les milieux doivent aussi suivre leur ligne d’avants
     Certaines filles jouent trop longtemps et il est important d’anticiper avant qu’elle ne commettent l’erreur fatale
     Bravo à la 19ème joueuse … le public (désolé pour les pères !)

 

 

 

Les matches à élimination directe des Bleuettes :

 

  • Demi-Finale, vendredi 29 juillet à 12h00 : FRANCE - REP. TCHEQUE : 1-1 (SO : 5-4)

Cela aurait un véritable hold-up si nous avions perdu. Vous l’avez tous observé devant votre écran (le match était retransmis en direct vidéo). C’est vrai, le hockey est spécial. Possession de balle et tir au but sont des données qui ne justifient pas toujours le résultat final. Quelques chiffres :

  • 19 entrées dans le cercle à 7
  • 6 tirs au but à 0 !!!!
  • 3 PC cotre 2

Les Tchèques ne sont pas entrées 1 fois dans notre cercle de la 2° mi-temps ! Mais une "occasion" sur PC leur offre le butde l'égalisation à la 52ème minute.

Auparavant, le but de Yohanna est une belle déviation suite à une passe chirurgicale de Clélia Deroo.à la 22ème minute. Quand on obtient un penlaty-stroke pour une faute sur Julie Brachet, on se dit que cette fois, on tient la match. Malheureusement, Victoria Struys ne le concrétise pas. Fatigue et donc manque de puissance sur les tirs, manque aussi de vitesse dans les courses et il devient compliqué de marquer. On se dirige tout droit vers la série de shoot-out. A égalité 3-3 à la fin des 5 tentatives, Zoé Agrain sort celui des Tchèques et Clélia Deroo ne tremble pas et envoie son équipe en finale, synonyme de montée à la plus haute division européenne.

Bravo, contrat rempli. On retrouve les Biélorusses en finale qui ont assommé 3-0 une équipe écossaise bien frileuse devant son public.

 

  • Finale : samedi 30 juillet à 16h30, FRANCE - BIELORUSSIEà suivre en direct vidéo sur la page Facebook FFH

 

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.