Equipe de France Jeune

(C) Jérôme Martinet

 

Après l’intermède « World League » avec les Seniors, les Juniors reprennent le chemin de la Coupe du Monde U21 qui se déroulera au Chili du 24 novembre au 4 décembre. Sans aucun doute cet évènement aura été bénéfique pour la préparation et cela sur 2 points : elle aura permis d’engranger de l’expérience de compétition et d’évaluer les efforts encore à réaliser d’ici fin novembre.

 

Si la troisième place obtenue à Douai qualifie l’équipe pour le 2° tour de la World League, il faut reconnaître que l’objectif affiché de remporter cette compétition n’ a pas été atteint. Si après un mauvais lancement de match face aux Suisses, l’équipe a su montrer sa nette domination par la suite avec une victoire aisée 4-1, il faut admettre que les fins de matches des 3 autres rencontres ont été difficiles. Face à l’Autriche, les bleues dominent la 2° mi-temps et mènent 1-0. Sans les prouesses de Mathilde Petriaux su PC durant les 10 dernières minutes, l’Autriche aurait pu revenir au score. Durant les 2 matches suivants contre Russie et Pays de Galles, l’équipe flanche aussi dans le dernier ¼ d’heure alors qu’elle arrivait à tenir tête à ces équipes un peu supérieures.

Trois secteurs sont donc à travailler

  • Les qualités physiques afin d’être capable de tenir le dernier ¼ temps lors de la Coupe du Monde,
  • Savoir maîtriser le pressing adverse sur la base d’une meilleure connaissance de la relance,
  • Continuer à travailler l’aisance technique au moyen de meilleurs appuis et de sa technique individuelle.

"L’aventure World League se termine donc là puisque le contrat était la première place. Nos jeunes filles ont besoin de travailler, en particulier les points que je viens de citer et cela demande du temps au travers des stages collectifs, des entrainements du PNP et individualisés et du travail en club." Nous confie, Bertrand REYNAUD, DTN de la F.F.H.

Sur la saison en cours 2016/2017, la très grande majorité des joueuses connaîtra 4 évènements majeurs : WL1, Coupe du Monde Junior (2016), Championnat d’Europe et Championnat d’Europe Junior (2017). Cela est suffisant si on y ajoute les matches de prépration.

Les objectifs à venir sont prioritaires

  • Top 10 à la Coupe du Monde,
  • Remonter au plus haut niveau européen chez les seniors
  • Rester dans le top 6 européens pour les U21.

"Pour y arriver nous devons concentrer toute notre énergie et nos moyens pour atteindre ces objectifs."

 

 

Photo de couverture : (c) Julien Testart

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.