Equipe de France masculine

 

 

L'équipe de France A Masculine a participé du 15 au 23 juin aux FIH Series Finals au Touquet, étape pré-qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Au total, 4000 visiteurs étaient au rendez-vous pour 20 matches étalés sur 9 jours de compétition, près de 100 buts ont été inscrits et la France repart avec la 1ère place face à l'Irlande. Retour sur ce tournoi et ses enjeux avec Bertrand Reynaud, DTN de la FFH.

De l’avis général, cet évènement aura été un beau succès !

Tout d’abord, le comité d’organisation composé principalement par la ville du Touquet, le TAC et la FFH, a construit un bel évènement, aux mesures idéalement adaptées aux différents besoins : c’est certainement la clé de la réussite sur ce plan.

Des tribunes à la capacité raisonnable, un village à la taille idéale, des bénévoles en grand nombre. Certes, les exigences de la FIH et le cahier des charges donnent le plan de route mais il aura fallu beaucoup d’abnégation et de professionnalisme au comité d’organisation pour atteindre un tel niveau.

FSF village 2

Le village, théâtre de nombreux évènements - (c) Photo FFH

 

Deuxième critère : la communication. Je pense que localement avec le TAC et nationalement avec la FFH, la compétition a été annoncée par les différents canaux de diffusion. En conséquence, une belle affluence, non seulement lors des weekends mais aussi quotidiennement sans oublier la présence des médias et des reportages dans l’Equipe pour le national et la Voix du Nord ou FR3 sur le plan régional (mais aussi d’autres médias). En différé, les résultats de l’équipe de France ont « boosté » l’intérêt de la presse écrite et audio-visuelle : Dauphiné Libéré , RMC, BFM par exemple.

Troisième élément catalyseur : la météo. Personne n’y pouvait quelque chose mais comme par miracle, le beau temps est revenu dès le début de la compétition. Il est évident que cela a donné une touche de lumière et de chaleur sur l’évènement et que cela a attiré davantage de public mais aussi la venue des partenaires privés et institutionnels, le Ministère des Sports étant venu durant 4 journées !

 

Enfin la réussite est totale quand le pays organisateur remporte la compétition. Mais revenons sur ce tournoi.

Cinq équipes étaient réellement de bon niveau (grosso modo le top 20 FIH) avec Irlande, France, Corée, Ecosse et Egypte, cette dernière ayant impressionnée par son jeu offensif et surtout par sa victoire face à l’Irlande. Malheureusement, l’Egypte n’a pas su relever les défis physiques et psychologiques et par 2 fois, a dû plier à moins de 1 minute de la fin de la rencontre contre Ecosse et Corée. Elle termine 5ème mais aura des chances certaines pour se qualifier à Tokyo car elle a les capacités pour remporter le championnat d’Afrique des Nations. Elle devance le Chili qui a su poser des problèmes à l’Ecosse en matches « cross-over » puis l’Ukraine et Singapour qui étaient deux équipes bien loin de ses adversaires.

Ainsi pas de surprise dans le dernier carré, malgré la menace de devoir jouer l’Irlande en demi-finale. Face une équipe de Corée compliquée à manœuvrer en défense et jouant sur ses qualités de contre-attaques, l’Irlande arrachera sa qualification en finale (4-2), tandis que la France éliminera l’Ecosse 3-0.

La finale attendue France-Irlande allait donc pouvoir se passer. On connaît le film du match avec une victoire française contre la Green Machine, sa bête noire depuis 5 ans.

FSF FinaleLes Bleus célèbrent leur but face à l'Irlande - (c) Sophia Mulhem Photographe

 

Après la Coupe du Monde, ce nouveau succès va renforcer la confiance de nos joueurs. L’équipe de France s’est montrée intraitable en défense montrant de réels progrès en 1 contre 1 et justifiant à nouveau une organisation très performante dans ce domaine (3 buts contre).

En attaque, un certain nombre de joueurs « ont pris du poids » sur les défenses adverses et notre PC offensif devrait devenir une arme encore plus intéressante à l’avenir (2 buts sur PC face à Harte, meilleur gardien du monde).

 

Enfin les Tricolores ont survolé la compétition sur le plan physique. Cette équipe gagne en expérience et est entrée dans sa phase de compétence internationale. Rendez-vous à Cambrai pour l’EuroHockey Championship II.

 

A noter que grâce à leur performance, les Bleus ont gagné 2 places au Ranking mondial FIH et sont désormais à la 13ème place !

 

La FFH tient à remercier l'ensemble des bénévoles, la FIH, les salariés et les partenaires qui ont oeuvré à l'organisation de cet évènement.

 

(c) Sophia Mulhem Photographe

 

jouer ?

Vous recherchez un club, un comité ou une ligue ?
ou jouer
Cliquez sur votre région de résidence

Prochains rendez-vous

Coaching Performance 2018: 7 et 8 Sept. 2018 - INSEP - Paris
Fête du Sport: 21 Sept. 2018 - Base de loisir de Cergy
Comité Directeur: 5 et 6 Oct. 2018 - Segré (49)
Village Sentez-Vous sport: 29 Sept. 2018 - Parc de la Villette (75)
#RoadToBhuba - Stage Hommes: 17 au 19 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club
#HSO - Stage Dames: 12 au 14 Sept. 2018 - Wattignies Hockey Club

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.