Accueil

Fédération F.F.H.

Jouer au Hockey

Hockey pour tous

Académie du hockey

Haut-niveau

Championnat

Les 100 ans

MEDIA & Sponsoring

Rechercher

Equipe de France masculine

C'était le moment que tout le hockey français attendait, la double confrontation face à l'Espagne qualificative pour Tokyo. Après un premier match débridé et une égalité, les Bleus se sont finalement inclinés au terme du second, à cause notamment d'un manque de réalisme. Les JO de Tokyo s'envolent pour des Bleus qui nous auront tout de même permis de vibrer. 

25 octobre 2019

Espagne 3 - 3 France 

Buteurs : Victor CHARLET, Gaspard BAUMGARTEN, Amaury BELLENGER pour la France / Xavi LLEONART, Pau QUEMADA (2) pour l'Espagne

 

WhatsApp Image 2019 10 25 at 20.31.22 2

(c) Stanislas Brochier

 

L'Espagne et la France se neutralisent durant le 1er quart temps. Messieurs Van Bunge et Prasad les deux arbitres de la rencontre doivent très souvent rappeler à l’ordre les équipes à la réception des scoops et sur des tacles mal maîtrisés. Cependant, sans inquiéter Arthur Thieffry, les Espagnols ont un petit avantage sur la possession de balle. Puis dans le 2° quart temps les Ibériques pressent plus haut et veulent perturber la relance tricolore. Cela va se concrétiser par un PC que Quemada enverra à droite du but français à la 17ème minute.

Puis place à 10 minutes d’euphorie tricolore.Victor Charlet ouvre le score à la 19ème minute sur PC direct (planche à droite). Puis une déviation de Gaspard Baumgarten suite à une belle action entre Amaury Bellanger et Tom Genestet permet de creuser l'écart (26ème minute). Enfin, sur rebond d’un PC envoyé par Victor Charlet sur Quico Cortes, Amaury Bellanger offre un 3ème but aux Français. Les Bleus jouent sur un nuage. Malheureusement à une minute de la mi-temps, Quemada obtient un stroke sur PC que Xavi Lleonart transforme. La mi-temps est sifflée sur le score de 1-3. 

Durant la 2nde période, on retrouve le scénario de Bhubaneswar (Coupe du Monde 2018). C'est-à-dire que la France recule, manque de rythme sur ses relances et offre des cadeaux à ses adversaires. Quemada ajustera 2 PC : un lucarne droite à la 41ème minute et un envoi sur sabot de droit d’Arthur Thieffry. Durant les 10 dernières minutes le jeu va se rééquilibrer malgré le 3ème carton vert français du match (V. Lockwood, T. Genestet puis V. Charlet), les Tricolores stoppant l’hémorragie.

Le score final sera de 3 partout, ce qui est un très bon résultat qui autorise les Bleus à maintenir toutes les possibilités de qualification.

Pour demain, il faudra donc éviter les cartons verts (6 minutes de jeu à 10), maintenir un rythme de relance suffisant pour contrer le pressing espagnol haut et éviter des petites erreurs que les deux équipes se sont finalement partagées.

"On y croit" assure Bertrand Reynaud le Directeur Technique National, "on va le faire car un autre paramètre va jouer demain … les tripes !".

 

 

26 octobre 2019

Espagne 3 - 2 France

Buteurs : Gaspard BAUMGARTEN, François Goyet pour la France / Miguel DELAS, Alvaro IGLESIAS, Xavi LLEONART pour l'Espagne

 

 Capture décran 2019 10 26 à 21.49.22

 (c) Stanislas Brochier

 

Soixante minutes. Il n'y avait pas plus à calculer pour ce second match. Espagnols et Français se sont quittés sur un score paritaire de 3 partout la vieille donc une seule option : la victoire !

Les Bleus débutent cette rencontre avec les mêmes intentions que la veille. Ils sont percutants et dès la troisième minute, ils ouvrent le score par l'intermédiaire de Gaspard Baumgarten. L'attaquant français se fait la malle sur la gauche. Les espagnols, attentistes, le regardent rentrer dans le cercle et crucifier leur gardien : 0 à 1. Les Bleus restent agressifs dans ce premier quart temps. Ils se procurent deux grosses occasions via PC, mais les artificiers français ne trouvent pas le cadre. Les Bleus nous ont habitué à plus de réalisme, mais cela n'entame pas le moral des supporters présents qui continuent de pousser derrière leur équipe.

À la reprise du deuxième quart temps, Gaspard Baumgarten se met une nouvelle fois en évidence avec une belle occasion, grâce à une contre-attaque rondement menée par Charles Masson. Néanmoins, les Espagnols sont plus insistants et se voient octroyer un PC sur une faute de Peters Deutz. Arthur Thieffry réalise un premier arrêt, mais Delas suit bien le rebond et met la balle au fond des filets. Les locaux sont criants de réalisme : 1 à 1. La fin de ce quart-temps sera marquée par les nombreuses occasions françaises sur PC. En l'espace de 5 minutes, quatre PC sont accordés à nos Bleus. Aucun ne trouve le but espagnol. Le manque de réussite des Français commence à peser. D'autant plus que 2 minutes avant la fin de la mi-temps, sur une perte de balle milieu de terrain à gauche de V. Lockwood, les Espagnols s'organisent rapidement. Un centre en retrait trouve A. Iglesias qui pique la balle dans le but français : 2 à 1.

 

Capture décran 2019 10 26 à 21.53.51

 (c) Stanislas Brochier

 

Le troisième quart temps débute par un PC français, qui passe une nouvelle fois à côté. Nous sommes à 7 PC français sans réussite. Le compte est beaucoup trop élevé pour un match de cet enjeu. Les Espagnols profitent des moindres erreurs de nos Bleus. Dans la foulée de ce PC, les locaux lancent une contre-attaque dangereuse. Le capitaine français, H. Genestet, commet une faute pour empêcher qu'elle aille plus loin. Les arbitres dégainent alors un carton vert. Un avertissement sans conséquence, puisque la défense française prendra le dessus sur l'attaque espagnole. Le huitième PC sera - enfin - le bon. A la 39ème minute, V. Lockwood envoit un push vers le but espagnol, qui sera dévié dans le planche de Q. Cortez par F. Goyet : 2 à 2. La joie des supporters français sera de très courte durée. Dans la minute qui suit, T. Ponthieu est jugé coupable d'une attaque de crosse dans son propre cercle. L'arbitre indien n'hésite pas et siffle un penalty stroke. X. Lleonart se présente, comme la veille, face à A. Thieffry. Le gardien part du bon côté et passe à deux doigts d'un bel arrêt. Néanmoins, le push espagnol passe à quelques millimètres du sabot gauche du portier français et tape la planche française : 3 à 2. L'Espagne reprend donc l'avantage juste avant la fin du 3e quart temps.

Le quatrième quart est dominé par les Français, qui tentent de profiter de l'inferiorité numérique des locaux, suite au carton jaune de M. Salles. Un énième PC sera accordé à nos Bleus. Néanmoins, la combinaison française échoue à trouver le chemin de but espagnol. Les Tricolores mettent une grosse pression sur le cercle adversaire pour tenter d'accrocher une séance de shoot out, qu'ils espèreront salvatrice. Ils jettent leurs dernières forces dans la bataille et tentent le tout pour le tout en sortant leur gardien pour se retrouver en supériorité numérique. Mais rien n'y fera. L'exclusion de M. Salles sur carton rouge (2 jaunes) n'aidera pas nos Bleus. Sur une dernière action un peu floue, l'appel à la vidéo n'accordera pas d'ultime PC à nos Français. Ils auront une dernière possession, mais à 3 secondes de la fin du temps réglementaire cela ne sera pas suffisant.

Au coup de sifflet final, les Espagnols exultent, tandis que nos Français s'écroulent. C'est tout un rêve qui s'envole.

 

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY
102 avenue Henri Barbusse
92700, Colombes
Tél : 01 44 69 33 69
Transports : Les Vallées (ligne L)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.