Equipe de France masculine

Mercredi 19 juillet, l’Équipe de France dispute lors de la World League, son quart de finale face à l’Allemagne. Les deux dernières confrontations entre les deux équipes remontent à mi-juin lors des test-matches à Hambourg perdus 3-0 et 3-1. Lors de la confrontation de ce jour, les allemands étaient très rapides et n’ont pas laissé beaucoup d’air aux Français. Les bleus s’inclinent 4-1. La France jouera les places 5 à 8 vendredi à 14h30 et rencontrera un adversaire connu, l’Irlande.

« Qu’est-ce qui fait la différence entre les allemands et l’Equipe de France ? Un élément essentiel : la vitesse. Cette vitesse tactique qui leur permet de remonter la balle très vite sur des avants hauts, cette vitesse technique qui leur fait gagner un peu plus de duels que nous. Grâce à cela la différence se fait, le surnombre se crée.
On connaît le palmarès de cette équipe : championne du monde 2006, double championne olympique (Pékin et Londres), vice-championne du monde en 2010 et enfin médaillée de bronze à Rio. On le sait c’est la plus grande nation avec l’Australie et les Pays-Bas. N’ayons donc pas à rougir de cette défaite. On l’aurait préféré plus serrée mais c’est un quart de finale et l’Allemagne n’a pas pris à la légère ce match. Elle a joué à fond pendant 60 minutes. » Explique Bertrand Reynaud, DTN de la Fédération, présent à Johannesburg.

Le score aurait pu rester vierge au premier quart temps mais sur un obus vers le cercle à quelques secondes de la fin de cette période les tricolores offrent un PC pour un pied. Tom Grambusch place sa balle à droite du gardien français, Arthur Thieffry: 1 - 0. Pas de grand mouvement de jeu durant cette période hormis le premier PC allemand superbement sorti par Charles Masson (quatrième minute).

Dans le second quart temps, l’Allemagne presse et joue de plus en plus vite. L’Equipe de France réagit avec une belle action de Jean-Laurent Kieffer dans le cercle (dix-neuvième minute). Mais les Bleus n’osent pas assez « leur sauter dessus ». Ils tentent peu à peu. Une superbe action entre Charles Masson puis Simon Martin-Brissac et enfin Etienne Tynevez se conclut par le premier PC français. Le gardien allemand Tobias Walter sort la balle de la crosse sur le push de Victor Charlet. C’est à cet instant précis que les Allemands sont très forts. En 2 ou 3 passes sur le retour défensif tricolore, ils percutent le cercle français et Timm Herzbruch fusille Arthur Thieffry d’un shoot revers (vingt-quatrième minute) ; 2 -0.

Le troisième quart temps est à l’image du précédent : l’Allemagne ne lâche rien. Au bout de 3 minutes, Jonas Gomoll voit son tir s’écraser sur le poteau gauche français. La balle va d’un but à l’autre et les Bleus obtiennent leur second PC. Tobias Welter malgré son déséquilibre sort la balle de son sabot gauche (trente-huitième minute). Une minute plus tard, J Gomoll se retrouve en 1 contre 1 face à Arthur Thieffry mais son shoot part à droite du but français. A la quarentième, l’Allemagne conclut ce temps fort suite à une « partie de baby-foot » dans le cercle et Timm Herzbuch fait le doublé d’une reprise de volée du revers : 3-0.

Dernier quart temps. La France assiège le but allemand. Jean-Laurent Kieffer obtient un PC à la quarante-septième minute mais la combinaison entre Victor Charlet et Viktor Lockwood échoue. Sur un scoop millimétré, la balle est récupérée par Niklas Wellen , 2 contre 1 et Marco Miltkau a le but ouvert. Dure sanction : 4-0. Les français veulent leur but et la cinquante-neuvième minute sur PC de V. Charlet, Nicolas Dumont reprend le rebond du gardien allemand : 4-1. Un but ne suffit pas à l’équipe de France qui prolonge son pressing et à quelques secondes de la fin du match obtient un nouveau PC. Pour quelques centimètres sur le dernier PC français, le score aurait pu être meilleur avec un bon 4-2. La vidéo est irrévocable, la balle ne franchit pas entièrement la ligne ! Le but du capitaine Victor Charlet sera refusé.

Allemagne – France : 4 - 1

 

Programme et résultats des matches 
09 - Juillet : France vs Nouvelle-Zélande : 3 - 3
11 - Juillet : Australie vs France : 3 - 2
13 - Juillet – 14h00 : Japon vs France 1 - 4
15 – Juillet – 12h00 : Espagne vs France 2 – 0


Quart de Finale - 19 juillet : France vs Allemagne : 1 – 4
Places 5 à 8 - 21 juillet : France vs Irlande (14h30)

 

Nous contacter

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE HOCKEY

Tour Gallieni II
36, avenue du Général de Gaulle,
93170 Bagnolet
Tél : 01 44 69 33 69
Métro : Gallieni (Ligne3)

Vos outils

Connectez vous à l'Intranet Fédéral
Connectez vous à votre Espace Entraîneur

Abonnez-vous à notre newsletter

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires.